→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Batida et le néo(n) ‑ colonialisme

L’activiste luso-angolais présente Neon Colonialismo, du même nom que son émission sur Worldwide FM. Nouvel événement de la rentrée sur la scène afro-électronique.

« J’aurais pu parler d’un nouveau Lisbonne qui clignote et brille, mais ce n’est pas l’idée » dit Batida. Rien de surprenant émanant de Pedro Coqueñao, l’artiste et activiste (qui rejetait ces deux termes dans l’interview accordée à PAM en 2017), né en Angola et élevé à Lisbonne, connu pour son esprit révolutionnaire et son rejet des sociétés conservatrices. Avec Neon Colonialismo, Batida a souhaité engager une discussion sur l’héritage colonial portugais.

Au long des dix titres de l’album, Batida injecte des éléments personnels et biographiques et questionne les changements sociaux en relation avec l’histoire. Pour ce faire, il explore différents genres musicaux, de la musique afro dancefloor au kazukuta, en passant par la semba house, le hip-hop, la benga, etc. Alternant entre chansons et morceaux instrumentaux, Batida puise son inspiration dans ces voyages entre Luanda, Évora, Berlin, Recife, Londres et Lisbonne (ce qui explique ces influences variées). Neon Colonialismo, le premier album de Batida depuis 2014, cherche ainsi « à faire danser, réfléchir et probablement aussi sourire » .

Batida – Ah! feat. Poté

Comme souvent, le travail de Batida est avant tout un projet collaboratif, auquel ont contribué son partenaire d’Ikoqwe et camarade Ikonoklasta, ainsi que DJ Satelite, Bonga, Mayra Andrade, Poté, Nástio Mosquito, Octa Push, DJ Dolores, Lia de Itamaracá, João Morgado, Botto Trindade, Pedro da Linha et Branko. On y retrouve la chanson « Bom Bom » , sortie en avril dernier et enregistrée avec la chanteuse capverdienne Mayra Andrade, ainsi que « Ah! », sorti la semaine dernière et enregistré avec Poté. Le DJ originaire de Sainte Lucie insuffle au single des rythmes d’inspiration antillaise. Dans le clip qui accompagne le titre, les deux producteurs se rendent au Padrão dos Descobrimentos, le monument érigé pour marquer la période des « découvertes » portugaises au XV et XVI siècle, à partir de la quelle la colonisation et l’esclavage prospéreront.

Neon Colonialismo sort le 21 octobre via Crammed Discs.

Écoutez « Bom bom » dans notre playlist Songs of the Week.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé