→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 4 semaines

PAM met le cap vers Les Suds à Arles

Du 11 au 17 juillet, la 27 ème édition du festival Les Suds à Arles réserve une place de choix aux artistes afro. PAM vous y donne rendez-vous, et projètera en avant-première des épisodes de sa collection documentaire Off the Map.

Cette année encore, PAM est partenaire du festival Les Suds à Arles, et dévoile au cours d’une projection organisée le 15 juillet la plupart des épisodes de la collection documentaire Off the Map, dont certains en avant-première (mondiale, évidemment). Florent de la Tullaye, réalisateur de Sitos, Kinshasa sur le qui-vive sera présent et répondra aux questions du public, accompagné par Vladimir Cagnolari, notre rédacteur en chef qui présentera la projection (15/07 à 14H30 à l’Espace Van Gogh).

Et puis bien sûr, si PAM est partenaire des Suds, c’est que l’Afrique y a toujours une place réservée, camarade au long cours de ce festival qui conjugue musiques, débats, actions éducatives et sociales. 

Sitos – Kinshasa sur le qui-vive

Cette année, deux grandes soirées sont résolument tournées vers l’Afrique : le 15 juillet, Emel et ses consoeurs musiciennes et chanteuses ouvriront la soirée au théâtre antique, avant que la diva Oumou Sangaré ne prenne les commandes, ajoutant de l’émotion à l’émotion, et de la danse à la danse (PAM la rencontrera à cette occasion). Côté danse justement, Otim Alpha – Dj et producteur de la maison Nyege Nyege sera dans la place pour achever les marathoniens du dancefloor, juste avant de rejoindre Paris pour le Nyege Nyege Festival le 16 juillet au Point Fort d’Aubervilliers.

Leo P- layeng feat. Otim Alpha

Le lendemain 16 juillet, au Parc des Ateliers, ne ratez pas non plus le magnifique ensemble féminin Lemma mené par Souad Asla, suivi du « prince » Sofiane Saidi et des dangereux électro boys d’Acid Arab. Mais ce n’est pas tout, car les Suds rayonnent bien au-delà du Théâtre Antique ou du Parc des Ateliers. 

Dès l’ouverture le 11 juillet, Le Sénégalais devenu Lyonnais d’adoption Lass se produira au château de Tarascon, et le 13 juillet vous pourrez écouter Ignacio Maria Gomez et son aventure aussi musicale que métaphysique, à la recherche de Belesia, paradis perdu dont il a (re)trouvé la langue (RDV à la scène croisière, en plein centre ville). 

LASS – Mo Yaro

Les scènes électroniques seront évidemment de la fête pour achever les danseurs, et les accents afro y auront toute leur place (avec, outre ceux déjà cités, Praktika le 11/07, Asna le 13/07 ou DJ Martin Meissonnier pour clôturer la nuit du 16/07). 

Les Suds à Arles, c’est à ne pas manquer  : par ici le programme complet

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé