→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

5 albums à écouter cette semaine

Cette semaine, Linda Ayupuka mélange gospel et disco, lance un cri de ralliement pour les Bejas du Soudan, Chrisman expérimente avec des sonorités angolaises, Gav & Jord propose un mélange plaisant de techno industrielle et de ,oise insulaire expérimentale et Tiitof sort une nouvelle mixtape.

Gods Created Everything

Linda Ayupuka

Fervente chrétienne et pratiquante assidue, Linda Ayupuka commence le chant à l’âge de quatre ans dans une chorale d’enfants à l’Église presbytère du Ghana, avant d’en devenir la directrice. Rapidement très sollicitée, elle se produit avec sa chorale d’enfants et sa troupe (d’une cinquantaine de chanteuses) dans diverses cérémonies religieuses, que ce soit des mariages ou des enterrements. Mais comme en atteste le producteur Francis Ayamga, connu pour avoir réinventé la musique Kologo (un instrument Frafra traditionnel à deux cordes de la Région Nord du Ghana) en l’agrémentant de son rap, reggae et électro : Linda Ayupuka est plus qu’une simple chanteuse de gospel. Sa voix aiguë se marie ainsi très bien au disco. Ensemble, ils enregistrent God Created Everything, un mélange de gospel et de disco, avec l’appui du Balani Show, de Neyge Nyege Tapes et d’Awesome Tapes. On y retrouve huit titres aux beats polyrythmiques avec des chants traditionnels en langue Gurenɛ. On y décèle le tempo rapide et les percussions hypnotiques propres à la musique cérémonielle Frafra mais également des influences electro-acholi, dancehall et RnB.

Écouter ici.

BEJA POWER!

Noori & his Dorpa Band

Intrigués par leurs grooves hypnotiques et le sax ténor impeccable et aérien de Naji, le label new-yorkais Ostinato Records découvre sur Tik Tok Noori et son Dorpa band, peu de temps après  le le coup d’État fomenté par l’armée qui suscite une vague de protestations au Soudan. À l’instar d’Enas, la jeune percussionniste au centre du court-métrage Gidam, Noori a décidé de mettre sa musique au service du combat de son peuple, les Bejas. Méconnue dans le reste du monde, la culture beja était presque totalement étouffée sous le régime autoritaire de l’ancien président du Soudan, Omar el-Béchir, qui a réussi à rester au pouvoir pendant plus de trente ans. Malgré sa chute en 2019, la situation n’a que très peu changé. Noori est convaincu qu’une libération de la musique beja constituerait l’acte de résistance le plus puissant. Son album Beja Power !, comme son nom l’indique, s’inscrit dans cette démarche.

Écouter ici

Makila

Chrisman

Le producteur congolais Chrisman, également membre du collectif Nyege Nyege à Kampala, dévoile son album Makila, via Hakuna Kulala. Un disque qui fait suite à son EP Ku Mwezi sorti l’année dernière. Dans ce nouveau projet, le MC fait fusionner différents genres musicaux avec l’électro. Il s’éloigne ainsi de ce qu’il a pu produire auparavant, de la gqom et de la trap aux influences afro-house. Dans le morceau principal, Chrisman expérimente avec le kuduro, les sonorités inspirées par la kizomba angolaise et la gqom. Le résultat produit ainsi une musique qui semble ralentie et une atmosphère angoissante avec l’ajout des sons de cloches et de bruits de ferraille. On retrouve cette même ambiance inquiétante, presque alien, tout au long de l’album, comme dans « Angels of Kivu » avec ses mélodies likembé.

Écouter ici.

Writings ov Tomato

Gav & Jord

Gavin Blair et Jordan Chung, travaillant tous deux au label Equiknoxx basé à Kingston, se sont associés sous le nom de Gav & Jord pour produire Writings ov Tomato via Mal Recordings, dirigé par Jon K. (lui-même proche d’Equiknoxx) pour leur deuxième sortie. Désireux de s’éloigner du dancehall auquel ils sont habitués, Gav & Jord décide d’expérimenter avec des sons différents. Le résultat est cet album de huit pistes instrumentales, un mélange curieusement plaisant de techno industrielle et de noise insulaire expérimentale.

Écouter ici.

Young Drug Dealers 2

Tiitof

Le rappeur martiniquais Tiitof dévoile Young Drug Dealer 2, sa dernière mixtape, après la sortie du clip Trafiquants dans lequel il fait équipe avec le Guyanais Zt Elsinky, reprenant les codes des dealers martiniquais : armes, cagoules et bandanas noués sur le visage. Une ambiance qu’on retrouve également dans le clip tourné dans sa ville natale Fort-de-France « Capitals » accompagné de Le D, un rappeur prometteur de Saint-Denis. Le rappeur invite également HollyG dans « Twerk – Bonus ». Cette nouvelle mixtape fait référence à sa première mixtape Young Drug Dealer sortie en 2016, son tout premier long projet.

Écouter ici.

Cette semaine est également sorti :

  • Happy Hour de Hollie Cook
  • BIG Daddy (Vol.1) de Naza
  • World Citizens de Mr.Dutch et Kida Kudz
  • Éléphant d’or de Fababy
  • Fire de Candy Bleakz

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé