→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Préparez vous, le Jazz Kif revient

Après deux ans d’un silence imposé par la crise sanitaire, le Festival Jazz Kif revient en forme et en force, et fait coexister artistes des deux Congo et de la galaxie afro. Les 17 et 18 juin à la Halle de la Gombe, Kinshasa.

L’absence du Jazz Kif en 2020 et 2021 fut d’autant plus pesante que l’on avait laissé le festival (oui,oui, Pam y était) sur une édition exceptionnelle qui offrait une carte blanche au label No Format et se concluait en feu d’artifice avec un hommage king size aux géants de la rumba. A cette occasion, Ray Lema réarrangeant Franco signait un disque live de toute beauté, récemment récompensé par l’académie du disque cubain, oyé!

Autant dire, donc, que l’événement était attendu et, à en voir l’affiche, il promet de renouer avec l’excellence auquel le Jazz Kif nous a habitués. D’un côté, des doyens rompus aux plus grandes scènes comme Keziah Jones, dont le bluefunk devrait enjailler sans réserve le public du festival. Mais aussi, des hommages aux grand disparus : après Franco, Wemba et Abeti en 2019, c’est au tour de la diva au pied nus, Cesaria Evora d’être honorée par le festival avec un concert qui réunit la relève (quelle belle voix, cette Lucibella) et des tontons comme Teofilo Chantre qui ont écrit bien des chansons pour Cesaria.

Sur l’autre versant, une place de choix est laissée aux jeunes générations congolaises, qu’incarnent -dans des genres différents- Triomf, le groupe Kin’Gongolo Kiniata qui poursuit les magnifiques chimères semées par Bebson de la Rue, avec ses instruments de récup et son inventivité débridée, ou encore les enfants de l’est du pays tels que Joyce Kaj et Dj Kahlisto qui remettront l’électronique au centre du terrain. Vous avez dit diversité? C’est là l’attrait et le mérite de ce festival, qui sait surprendre et assurer.

Si vous êtes à Kinshasa, rendez vous les 17 et 18 juin à la Halle de la Gombe (Institut français). 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé