→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Les 12 albums à découvrir cette semaine

Au programme cette semaine : un voyage dans l’histoire des musiques sud-africaines (Urban Village) et congolaises (Mel Malonga) puis une traversée du désert avec Azmari. Petite pause dans les années soixante-dix pour réécouter l’Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou et les différents styles cubains dénichés par Gilles Peterson et Stuart Baker apparus à cette époque. On plonge ensuite dans l’imaginaire du récit avec la chanteuse-conteuse Estère et les mots mis en musique par le poète guadeloupéen Warped. Et puisque l’important n’est pas la chute mais l’atterrissage, on se délecte devant le kaléidoscope sonore d’artistes émergents comme la jeune nigériane Ayra Starr ou les collaborateurs d’Ancient Astronauts issus de l'ensemble du continent africain. Enfin, même si la météo n’est pas clémente, il y a Tawsen pour continuer à s’aimer lorsqu’il pleut et Spoek Mathambo pour traverser le mauvais temps grâce aux pouvoirs curatifs de sa « dub bass music ».

Udondolo
Urban Village

L’album tant attendu du jeune quatuor de Soweto est un condensé d’histoire des musiques sud-africaines. Imprégnée de tradition zoulou, les chansons d’Urban Village portent en elles les expériences du peuple noir sud-africain, forcé de quitter leurs villages natales de province pour travailler dans les mines de Soweto. En résulte une musique tentaculaire composée de guitares zouloues, d’indie folk, de chœurs inspirés de l’isicathamiya et de jazz, le tout porté par une énergie spirituelle saisissante en hommage au bitume de leurs ancêtres. 

Écoutez ici

Archetypes
Estère

Sur cet album se déploie un monde sonore, à la croisée du R&B, de la folk et des musiques électroniques. Un style nommé par Estère, Electric Blue Witch-Hop et qui a pris forme sur un second album en 2018, intitulé My Design, On Others’ Lives, lui offrant une place sur scène en première partie de ses idoles Grace Jones et Erykah Badu. Ce troisième album est donc une invitation à explorer les Archetypes, images et modèles de nos imaginaires collectifs mis en récit par la conteuse-chanteuse, autour d’histoires d’amour, de mort, de maternité, de peur, d’enfance et de désir sexuel.

Écoutez ici

Amazigh EP 
Prace

Pour les passionnés de la scène clubbing néerlandaise, le projet Prace de Joram Kroon n’est pas un secret. Porté par l’envie de collaborations entre producteurs et musiciens locaux, la conception sonore de Prace rassemble le monde réel et celui du numérique. La musique gnawa prend alors des allures de musique de club et se conjugue aussi bien au passé qu’au présent. De la musique électronique enregistrée en direct avec des musiciens du Maroc, et le tour hypnotique de Prace est joué.

Écoutez ici

Mel Malonga

Membre de l’opéra magique du Vol du Boli et directeur artistique des Mamans du Congo, Mel Malonga sort son premier album solo autour d’un mot : Wâ (l’écoute), qui traduit l’une des images les plus profondes de sa motivation d’artiste, divertir et éveiller les consciences. À travers un retour à la source de la rumba congolaise et de son héritage outre-atlantique, le chanteur et musicien retrace l’histoire de la musique de son pays d’origine, une façon pour lui de maintenir en vie son patrimoine musical auprès de jeunes musiciens congolais, qu’il continue de former à Brazzaville.  

Écoutez ici

ZIK ZAK
Ancient Astronauts

Le duo de DJs et producteurs allemands s’associe une nouvelle fois à des chanteurs, rappeurs et musiciens encore émergents du continent africain pour créer un mélange organique de hip-hop et de reggae. Ces artistes prouvent de nouveau sur cet album de voyages et de rencontres fortuites, que l’important n’est pas la chute mais l’atterrissage. La qualité sonore vaut bien mieux qu’un grand nom plaqué sur la pochette. 

Écoutez ici

Ayra Starr 
Ayra Starr 

Elle incarne la jeune génération nigériane, autant dans ses textes que par ses influences musicales. La nouvelle recrue du label africain Mavin Records nous offre un début spectaculaire, oscillant aisément entre afro-pop, R&B alternatif et trap. Sur les cinq pistes de ce premier opus, la voix néo-soul d’Ayra dévoile toute une palette d’émotions, passant de la tristesse d’une rupture à la joie d’un nouveau départ. Ce kaléidoscope d’influences affirme une approche globale de la musique d’Ayra, qui, à seulement 18 ans, entend bien se tailler une carrière internationale aux multiples facettes.

Écoutez ici

Cuba: Music and Revolution: Culture Clash in Havana: Experiments in Latin Music 1975-85 Vol. 1
Gilles Peterson et Stuart Baker

La liste des nouveaux genres musicaux apparus à cette période est longue, à l’image du titre de la compilation. Pourtant on aurait tort de se laisser décourager par la richesse musicale qui en découle. Compilée par Gilles Peterson et Stuart Baker sur le label Soul Jazz, la collection explore les nouveaux styles qui sont apparus à Cuba au cours des années 70, notamment le jazz, le funk, le tropicalia, le disco et la salsa. Des genres que les artistes cubains ont expérimenté à leur sauce, donnant ainsi de nouvelles formes musicales inspirantes.

Écoutez ici

Samā’ī
Azmari

Azmari est une odyssée musicale où fusionnent avec expertise l’éthiogroove, le dub, le psychfunk et les sons orientaux tout en s’inspirant d’artistes tels que Okay Temiz, Mulatu Astatke, Cymande, Fela Kuti et The Heliocentrics. Un Azmari, littéralement « celui qui loue » en amharique, est un chanteur-musicien éthiopien, comparable au barde européen ou au griot ouest-africain, souvent accompagné d’un masenqo – un violon à une corde – ou d’un krar, une sorte de lyre. Ce premier album est une véritable traversée du désert, renvoyant l’auditeur dans un état de conscience supérieur.

Écoutez ici

Al Najma
Tawsen

Le jeune musicien belge conclut sa trilogie avec Al Najma (l’étoile) réunissant ainsi la terre et le ciel. Après Al Warda (la vague) et Al Mawja (la fleur), Tawsen se laisse guider par la mélancolie romantique dans un style flirtant aisément du reggaeton à l’afro, en passant par la dance et la trap, sans jamais tromper son auditeur. Inclassable et imprévisible comme la « Météo », qui ne l’empêche pas pour autant d’exprimer son amour inconditionnel et d’être présent à un rencard, même lorsqu’il pleut. 

Écoutez ici

Hikikomori Blue
Spoek Mathambo

Le producteur sud-africain de global music est de retour avec Hikikomori Blue sur son propre label Teka Records. Un voyage au cœur des différents styles musicaux originaires de l’Afrique du Sud et du monde entier, dans une ambiance globale. Le dernier projet de l’artiste est un album méditatif sur les propriétés curatives de la « dub bass music », pendant les périodes difficiles. Le titre, Hikikomori Blue, fait référence au phénomène social Hikikomori, des ermites des temps modernes (qui signifie littéralement en japonais « se replier sur soi, être confiné »).

Écoutez ici

Vol. 4 – Yehouessi Leopold Batteur
Orchestre Poly‑Rythmo

Le label de Gilles Peterson continue ses échanges avec le grand label béninois Albarika, et dévoile cette réédition de 1978, époque où l’Orchestre Poly-Rythmo était au sommet de sa puissance. Pour de nombreux DJs et danseurs, cet album a longtemps été consacré grâce au morceau incendiaire  « Aiha Ni Kpe We », un enregistrement afrobeat prêt à faire danser n’importe qui sur le dancefloor ! Préparez-vous car ce ne serait que le début d’une licence exclusive avec le label Albarika.

Écoutez ici

La voix de la rue
Warped

Son timbre de voix et sa plume de poète apportent un vent de fraîcheur au reggae guadeloupéen. Auteur, compositeur et interprète, Warped est un artiste qui chante aussi bien la vie sur des thèmes universels que sur des sujets plus graves comme le racisme, les gens qui se débrouillent pour s’en sortir, ou encore la situation en Guadeloupe, sa terre d’origine d’où il détient son héritage musical. Avec un père saxophoniste, un père tambouyé et des cousins DJs, la musicalité de ses mélodies ne fait aucun doute.  

Écoutez ici

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé