Les 20 clips qu’il ne fallait pas manquer en novembre

Ciscero Masego - Good To Know

Voici notre sélection des clips qui ont retenu notre attention pendant le mois de novembre. Vous pouvez également retrouver cette sélection dans nos playlists sur Spotify et Deezer.


Rincon Sapiência – Me Nota 

Le rappeur de São Paulo vient de sortir son second album Mundo Manicongo : Dramas, Danças e Afroreps le 25 novembre dernier, Pour accompagner cela il nous livre un clip très dansant au morceau tout aussi dansant “Me Nota”. Apprêté dans sa plus belle tenue dans une fête haute en couleur, Ricon pose son flow appuyé bien que lancinant sur un groove afropop, qui n’a rien a envier à celui du continent africain.


Koffee – W (feat. Gunna)

La jeune chanteuse jamaïcaine à la douce voix rocailleuse a fait appel au trappeur d’Atlanta particulièrement en vogue ces derniers temps, Gunna, pour le clip de “W”. Celle qui incarne le nouveau visage du reggae et le trappeur d’Atlanta sont frappés par un cyclone pour le moins unique en son genre, et amassent les billets tombés du ciel dans l’impressionnant visuel réalisé par Matt Baron.


Ciscero ft. Masego, KP & Ambriia – Good To Know

Back to the 70’s dans le clip nostalgique mais pas daté de “Good To Know” que l’on doit au très soulful chanteur et rappeur du Maryland, Ciscero. Dans un roller disco à l’ambiance rétro ultra léchée, l’artiste et son camarade Masego s’en donnent à coeur joie à exposer leur meilleurs pas de danse.


James BKS – New Breed (feat. Q-Tip, Little Simz, Idris Elba)

Le producteur français d’origine camerounaise James BKS recrute les talents de poids que sont Q-Tip, Little Simz et Idris Elba dans le clip animé de “New Breed”. Confié à Stevie Gee et Essy May, la quantité d’idées visuelles ainsi que la direction artistique du clip sont tout simplement bluffante. Une réunion au sommet pour un casting plus qu’inattendu.


Stormzy – Own It (feat. Burna Boy & Ed Sheeran)

Avant de dévoiler son second album, Heavy Is the Head, programmé pour le 13 décembre prochain, Stormzy clippe “Own It”, son dernier gros single en collaboration avec Burna Boy et Ed Sheeran. Pour ce titre qui devrait rapidement engranger des millions de streams au vu de son affiche, le MC Britannique nous fait vivre une soirée londonienne de l’intérieur et convie bien évidemment les deux autres têtes d’affiche du morceau pour l’occasion.


Cintia – Grana

En à peine deux titres et un seul et unique clip à son actif, la tout jeune rappeuse lisboète de 17 ans marque d’ores et déjà les esprits avec le visuel saisissant et exclusivement féminin de “Grana”. On sait encore très peu de choses au sujet de Cintia Nicole Correia, mis à part qu’elle a commencé la musique il y a un an suite à un pari et qu’elle définit son style de rap en tant qu’afroswing.


Skales – Samba

Le rappeur, chanteur et auteur-compositeur nigérian Raoul John Njeng-Njeng, plus connu sous son nom de scène Skales, nous amène à Lagos dans le clip amusant de « Samba ». Pour ce titre afropop complètement addictif, l’équipe de Stanz Visuals fait simple mais efficace avec un clip qui nous emporte essentiellement pour sa chorégraphie.


Luedji Luna, ÀTTØØXXÁ, Omulu – Tô Te Querendo

La chanteuse bahianaise Luedji Luna et le collectif expérimental ÀTTØØXXÁ nous laissent entrer au sein de leur house party hallucinatoire dans le clip de « Tô Te Querendo ». Réalisé par Bruno Zambelli et Lucas Raion, le visuel explore une esthétique kaléidoscopique où les corps occupent une place plus que centrale.


Teni – Billionaire

Dans ce morceau léger et mélodieux, l’entertainer numéro 1 du Nigéria aborde la question de d’argent sur un ton différent qu’à son habitude. Le clip, comme à l’habitude de Teni, est chargé d’humour : on la voit douter et appeler un ami sur un plateau de jeu télévisé, dans une parenthèse de deux minutes en pidgin. Le visuel est d’ailleurs dirigé par le grand TG Omori, ayant déjà travaillé avec Naira Marley ou Tekno.


Rema – Lady

Rema délivre un clip tout en sensualité à son tube exquis « Lady », issu de son dernier EP de son . Somme toute très simple, ce nouvel visuel le voit pris au piège, yeux bandés et ligoté à une chaise, dans un jeu de séduction face à une danseuse hypnotique. Bien plus épuré que son dernier clip assez impressionnant réservé à « Bad Commando », la jeune signature de Mavin Records a de toute manière une marge de progression énorme au vu de ce qu’il nous présente jusqu’à présent.


Meryl – Désolé

La rappeuse Méryl nous a offert son tout nouveau clip, tourné une fois n’est pas coutume chez elle, en Martinique, et nous donne à voir entre autres les magnifiques paysages luxuriants de son île, à laquelle elle est tant attachée. S’inscrivant parfaitement dans l’esthétique à la fois visuelle et sonore développée sur ces titres précédents, « Désolé » est une preuve de plus que le talent de Meryl est à prendre au sérieux. Elle nous donne justement rendez-vous en janvier 2020 avec son premier projet, qu’elle annonce en toute fin de clip.


Pierre Kwenders – Douk Saga

Le dandy d’origine congolaise Pierre Kwenders dévoile un clip des plus déjantés de son titre « Douk Saga » sorti l’année dernière issu de la compilation SMS For Location Vol.2. Réalisé par Epher Heilland, le clip met en vedette un Pierre Kwenders au sommet de sa forme, alternant les tenues et les pas de danse sur fond de séquences vidéo hypnotiques.


Mr Eazi – Tony Montana (feat. Tyga)

Mr Eazi et Tyga rendent hommage à l’anti-héros le plus iconique du cinéma en piochant dans l’imagerie du classique Scarface, de Brian De Palma.  les deux artistes ont décidé de revoir leur classique et ont jeté leur dévolu sur Scarface de Brian De Palma, et plus particulièrement sur son iconique protagoniste, Tony Montana. Costards trois pièces, cigares cubains, voilà les ingrédients qui font toute la saveur de ce clip bien imprégné dans l’atmosphère du film de gangster.


Princess Nokia – Balenciaga

Destiny Nicole Frasqueri aka Princess Nokia se met littéralement à nue dans les rues colorés de Chinatown pour le clip de l’excellent et minimaliste « Balenciaga », second single de son prochain album. D’abord emmitouflée dans des couches de vêtements que l’on croirait tout droit chiner d’une friperie, la jeune rappeuse new-yorkaise d’origine afro-boricua se déshabille peu à peu au fil de sa déambulation dans le célèbre quartier.


Nenny – 21

Phénomène surprise cette année du côté du rap lusophone, la toute jeune et déterminée rappeuse portugaise, d’origine cap-verdienne et installé au Luxembourg assène des uppercuts à tour de bras dans son nouveau clip « 21 ». Après les tubes virals de « Sushi » et « Bússola », Nenny reste dans la même lignée avec ce nouveau visuel percutant pour un titre trap qui l’est tout autant.


Swing – N

Simeon Zuyten que l’on connait sous le nom de Swing et également pour être l’un des figures de proue du collectif L’or du commun s’échappe une nouvelle fois en solo avec le clip déchirant de « N ». « Il paraîtrai que j’ai pas le bon faciès » s’exclame le prometteur rappeur belge sur des images symboliques lourdes de sens. Parmi les nombreuses situations à l’émotion frappante, on peut voir un jeune homme noir torse nu faire semblant de se pendre avec ses mains et encerclé par une ronde d’arme à feu.


Burna Boy – Omo 

La star de l’afrofusion frappe encore une fois un gros coup avec le clip très élégant réservé à « Omo ». Avec son travail très soigné accordé sur la lumière, les couleurs ainsi que les costumes et les décors, le clip plutôt minimaliste de « Omo » s’installe dans la même lignée que ceux à la beauté renversante de « Pull Up » et « Gum Body », également tiré d’Africant Giant.


Black Pumas – Colors

Les Soulmen du groupe Black Pumas basés à Austin au Texas nous régalent avec le clip éblouissant réservé à « Colors ». Ils nous immiscent de manière totalement éclaté dans le récit d’une famille afro-américaine dans leur vie quotidienne, entre furtifs moments de grâce et coups durs de la réalité. Sublime.


Buju Banton – Steppa

Pour le clip de « Steppa », la figure majeur du dancehall et reggae jamaïcain nous immisce en plein coeur des soundsystems de Kingston. Le réalisateur Wes Walker passe en revue tous les éléments associés à la culture du dancehall avec une esthétique criante de vérité. (Gangs, jeux d’argent dans les rues, soundsystem massif installé …) voilà un bref résumé de l’univers dans lequel nous plonge le visuel


Nailah Blackman – More Sokah

Après avoir égayer notre été avec un titre comme « Sweet & Loco », la rayonnante trinidadienne en remet une couche et exprime tout son amour pour la soca dans le clip euphorisant de « More Sokah ». Elle n’hésite pas à inviter une horde d’habitants en furie à se joindre à elle et honorer l’esprit festif et carnavalesque de la soca.