→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

5 albums à écouter cette semaine

Cette semaine, le Nigeria vibre au son d'Adekunle Gold et de Sensei Lo, tandis que Teno Afrika sort son deuxième album d’amapiano. Gonora Sounds revient avec des nouvelles chansons de sungura zimbabwéen, et J.P. Bimeni chante l'espoir avec les Black Belts. 

Where You Are

Teno Afrika

Après son premier album sorti en 2020, le producteur sud-africain de 22 ans Teno Afrika est de retour avec un nouveau projet, sur lequel il façonne des rythmes aux basses rondes, accompagnés de hi-hats et shuffles mid-tempo si caractéristiques de l’amapiano. Disponible sur Awesome Tapes From Africa, Where You Are inclut différents artistes de l’entourage de Teno, tels que Diego Don sur les deux morceaux « SK Love » et « AK Love », la chanteuse KayCee sur « Fall In Love », Stylo MusiQ sur le glaçant « Duma ICU » et la voix douce de Leyla sur le morceau éponyme aérien et planant, déjà disponible. 

Ecoutez ici

Pisces Moon

Sensei Lo

Pisces Moon est le premier projet officiel de Sensei Lo, figure bien connue de l’excitante scène électronique de Lagos. Les trois titres du projet nous emmènent dans des directions différentes : « Don’t Let Go », avec le multi-instrumentiste autrichien Guido, nous fait doucement pénétrer dans une atmosphère deep house jazzy ; « Synchronicity », avec Paul Word, mêle tribal house et afrobeat(s) ; « Vanacula » nous emmène dans un voyage drum funk sombre, profond et physique, pavé par le chant excentrique de Roli. 

Ecoutez ici

Give Me Hope

J.P. Bimeni

Influencé par la musique Motown classique des années 60, la soul de Stax Records et l’afro-funk, Give Me Hope est le deuxième album de J.P. Bimeni et les Black Belts après Free Me. Pendant l’écriture du projet, le chanteur de soul burundais a été fortement inspiré par des leaders et des créateurs comme Martin Luther King Jr. ou Lee Scratch Perry. « La musique, c’est ma grande évasion. Free Me, c’était moi qui faisait enfin ce que je voulais faire et qui sentait que la musique était ma liberté », dit-il, ajoutant que son état d’esprit a évolué pendant l’enregistrement de Give Me Hope. « Vous vous rendez compte que vous avez une plateforme qui est beaucoup plus grande que ce à quoi vous vous attendiez, alors vous devez vous remettre en question : Qu’est-ce que j’essaie d’exprimer ? Qui suis-je ? » 

Ecoutez ici

Catch Me If You Can

Adekunle Gold

Adekunle Gold est considéré comme l’une des figures les plus importantes de la pop nigériane contemporaine, passé en quelques années d’un jeune artiste highlife timide à une sensation pop aux cheveux longs, millions de streams et salles internationales comblées à la clé. Il revient aujourd’hui avec Catch Me If You Can, comprenant le hit « High » avec Davido. « En ce moment, ce qui compte le plus, c’est ma famille et m’assurer que je reste un bon homme et un bon père. Aussi, autant que possible, je veux vivre », nous avait-il confié en interview. « Je ne me soucie plus des choses que j’avais peur de faire. »

Ecoutez ici

Hard Times Never Kill

Gonora Sounds

Hard Times Never Kill est un album à propos de survie et de dépassement de soi, en provenance directe des rues de Harare. Il met en vedette le charismatique musicien sungura aveugle Daniel Gonora, guitariste, chanteur, compositeur, auteur-compositeur et chef d’orchestre, ainsi que son fils Isaac, batteur prodige, qui joue avec son père depuis l’âge de quatre ans. Ce projet, auquel participent certains des meilleurs musiciens sungura du pays (Malizani Mbewe à la basse, Nelson « M. Longman » Mutanda à la guitare solo et Bothwell Nyamhondera à la production), témoigne de la grâce, de la force et de l’optimisme qui, d’une manière ou d’une autre, rayonnent chez les Zimbabwéens contre vents et marées.

Les sorties de cette semaine comprennent également :

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé