fbpx → Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

El Khat explore leurs racines yéménites sur Aalbat Alawi Op.99

Le groupe basé à Tel Aviv s’apprête à sortir un nouvel album joué par des instruments fabriqués par eux-mêmes et inspiré par la nostalgie de leur pays d’origine. 

Voici ce que Eyal el Wahab, le leader du groupe El Khat, a à dire à propos d’Aalbat Alawi Op.99 : « J’ai essayé d’être simple dans la structure. C’est un peu comme la musique pop, où l’âme se résume à quatre accords et une mélodie. La différence est dans l’expression. » Ce sens de l’expression, présent tout au long de l’album, se manifeste particulièrement bien sur le premier single « Djaja », où il chante « Du Yémen et au-delà de l’Amérique/ Nous sommes tous ensemble et je suis seul », les yeux rivés vers le passé de sa famille mais également vers le reste du monde.

El Wahab joue de nombreux instruments sur ce prochain album, comme le dli et le kearat qu’il a construit lui-même. Enfant de la diaspora yéménite ayant grandi à Tel Aviv Jaffa, en Israël, il s’est frayé un chemin dans l’Orchestre andalou de Jérusalem en tant que violoncelliste en tant autodidacte incapable de lire la musique, mais son monde a véritablement changé lorsqu’il a reçu Qat, Coffee & Qambus : Raw 45s from Yemen, un LP de musique traditionnelle yéménite des années 1960. Ce fut une révélation : il quitta l’orchestre, commença à fabriquer des instruments et fonda El Khat.

Aalbit Alawi Op.99 a été enregistré en partie avec ces instruments auto-fabriqués, utilisant souvent des matériaux recyclés. Rien n’est gaspillé : même le titre du projet est un assemblage entre un hommage à Faisal Alawi, chanteur yéménite décédé en 2010, et l’« Op.99 » visant à donner à ses compositions « le même respect que la musique classique occidentale ». Alors que le dernier album Saadia Jefferon voyait le groupe réimaginer des chansons traditionnelles yéménites de manière funky, ce projet est un disque presque entièrement rempli des propres compositions d’el Wahab, émotionnelles, proches et personnelles envers ses origines. « Je n’ai pas de message à faire passer », dit-il. « Je veux juste être plus proche de mes racines, mieux m’exprimer. Et le concept d’utiliser ce dont les gens n’ont pas besoin est vital. Une boîte de conserve est si importante pour moi. Ce n’est pas un déchet. »

Aalbit Alawi Op.99 de El Khat, disponible le 25 mars sur Glitterbeat Records. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé