fbpx → Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Bonga, la voix d’or de l’Angola, nous revient depuis la cour de son enfance
© Alex Tome

Bonga, la voix d’or de l’Angola, nous revient depuis la cour de son enfance

Le légendaire chanteur annonce un nouvel album avec « Ti Zuela », premier single d’un projet rempli de souvenirs et de nostalgie tendre. 

L’enfance angolaise de José Adelino Barceló de Carvalho dit Bonga, au beau milieu des années 1940, a été bercée par trois types d’éducations : une éducation coloniale, dominée par l’église catholique ; une éducation de la rue, forgeant son caractère ; et une éducation dans la cour de sa maison familiale à Kipiri, où il appris sa conscience sociale et politique et son aptitude à l’amour et à la révolte. C’est précisément à ce lieu tendre et convivial que la légende angolaise veut rendre hommage avec un nouvel album intitulé « Kintal da Banda » (« La cour de l’endroit »), prévu sur l’iconique label lusophone Lusafrica

À jamais porte-drapeau du semba, genre national dont il a en partie créé la légende, le chanteur ressuscitera les saveurs et les souvenirs de son enfance dans différentes chansons, abordant des thèmes comme la gastronomie, la brousse, les résistances du quotidien ou la solitude bienfaitrice. Dans « Ti Zuela », premier single de l’album, sa voix éraillée si reconnaissable évoque avec humour « les éternels bavards qui finissent par prononcer des vérités essentielles ». 

Pourtant, même depuis sa maison lisboète, l’homme reste profondément militant : « Je chante à rebours du mouvement négatif de la planète », nous dit-il. « Tant que des personnes malintentionnées – européennes, africaines, chinoises… – dirigeront la marche du monde, je prendrais le micro pour les contrer… ». Une habitude pour celui qui enregistrait le révolutionnaire Angola 1972 en exil à Rotterdam. Pourtant, quand il se fâche, c’est désormais avec davantage de mesure… « Je ne veux plus me mettre en colère, c’est au détriment de ma santé », plaisante-t-il.

Kintal da Banda de Bonga, disponible le 18 février sur Lusafrica. 

Écoutez « Ti Zuela » dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Ti Zuela

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé