→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

9 albums à écouter cette semaine

Cette semaine, Lúcia de Carvalho, FBC et VHOOR explorent les musiques brésiliennes pendant que Fiokee joue les genres ouest-africains du moment à la guitare. Au Mexique, en Allemagne ou au Royaume Uni, Tony Gallardo, le label Figure et FKA twigs livrent chacun leur vision de la musique électronique, et Labelle y ajoute un orchestre. Enfin, le rappeur américain Earl Sweatshirt est de retour tandis que Ticora navigue entre Afrique, océan Indien et Caraïbes.

Pwanga

Lúcia de Carvalho

Lúcia de Carvalho est née en Angola, a grandi et mûri en France, et est passionnée de musique brésilienne. Son nouvel album Pwanga, qui fait participer des artistes notables comme les chanteurs brésiliens Chico César et Anna Tréa et les musiciens angolais Galiano Neto et Betinho Feijo, va chercher ses influences au-delà de la sphère franco-lusophone à laquelle Lúcia nous a habitué, introduisant ici des éléments de gospel ou de musique orientale. « En langue tchokwé, lorsque l’on souhaite faire sourire les personnes qu’on prend en photo, on leur pose la question ‘Pwanga ni puy?’, ‘Lumière ou obscurité?’ », avait expliqué la chanteuse à propos du titre de son projet. « Et les photographiés répondent joyeusement ‘Pwangaaaa!’ pour montrer leur plus beau sourire ! ».

Ecoutez ici

Éclat

Labelle

« Eclat », le titre du quatrième album studio de Labelle, tire son nom d’un moment de révélation, une étincelle. Le disque est centré sur le quatuor à cordes, la discipline royale officieuse de la composition, et a été imaginé lorsque Labelle a assisté à la répétition d’un orchestre. « J’ai écrit pour eux comme j’écrivais pour un groupe de rock », a-t-il expliqué. « Vous avez votre section rythmique, vos deux guitares lead et un musicien joue de la basse ». Ensemble, le groupe explore un son unique mais traçable : l’orchestration classique rencontre le Maloya, l’électronique moderne rencontre les instruments organiques, l’Afrique rencontre l’Europe, qui rencontre l’espace.

Ecoutez ici

Selected Works

Tony Gallardo

Selected Works rassemble quelques-uns des morceaux les plus importants de l’énigmatique Tony Gallardo, tous issus d’une série d’EP sortis entre 2008 et 2013. Ces dix titres illustrent le large éventail de sa production, allant de la neon electro (« Bruja », « Mi Presa ») à la tropical dance music (« Kibosé », « La Conquista ») en passant par la trap mexicaine (« Plata O Plomo », « Ultra »). La musique présentée ici est introspective et hantée, produite par l’un des artistes les plus originaux du Mexique, offrant ainsi un paysage musical psychédélique auquel il est difficile de résister.

Ecoutez ici

SICK!

Earl Sweatshirt

Earl Sweatshirt, ancien membre d’Odd Future aux côtés de Tyler the Creator et fils du poète sud-africain Tswana Keorapetse Kgositsile, dévoile son nouvel EP SICK!. « SICK! est une humble offrande de 10 chansons enregistrées à la suite de la pandémie mondiale du coronavirus et des blocages qui ont suivi », avait-il expliqué dans un communiqué. « Avant le virus, j’avais travaillé sur un album que j’avais nommé d’après un livre que je lisais avec ma mère (‘The People Could Fly’). Une fois que les confinements nous ont frappé, les gens ne pouvaient plus voler. Je me suis donc penché sur le chaos parce qu’il était évident que les choses allaient nulle part. Ces chansons sont arrivées dans les moments où je prenais un peu d’air. »

Ecoutez ici

Man

Fiokee

Au cours d’une carrière qui s’étend sur plus d’une décennie, Fiokee s’est imposé comme l’un des principaux guitaristes du Nigeria grâce à son mix de highlife et d’afrobeats imprégné de soul. Dévoilé la semaine de son 40ème anniversaire, son premier album Man est un mix des influences et des intérêts du musicien. Le projet est guidé par un sens aigu du mélange des genres, alternant entre afrobeats, amapiano, R&B, highlife et pop. On y retrouve les poids lourds nigérians Yemi Alade, Bella Shmurda, Oxlade, Peruzzi, Simi ; les artistes ghanéens Gyakie, D-Black ; le chanteur capverdien et néerlandais Nelson Freitas, et bien d’autres. 

Ecoutez ici

CAPRISONGS

FKA twigs

« CAPRISONGS… c’est de l’autobronzant dans l’évier, un cocktail sur le côté, une sucette à la cerise, du jus de pomme quand tu as soif, des amis dans le parc, ta personne préférée, cette phrase que quelqu’un t’a dite et qui a tout changé, un before avant d’aller en boîte, ta meilleure amie qui est toujours en retard mais qui apporte le plus à la fête, rencontrer un ami à l’aéroport, juste le sentiment d’être ensemble », avait expliqué l’artiste britannico -jamaïcaine FKA twigs sur ses réseaux sociaux à propos de sa nouvelle mixtape. S’étendant sur 17 pistes, le projet fait intervenir le nouveau roi du rap britannique Pa Salieu, l’artiste anglaise Shygirl, la sensation nigériane Rema, Jorja Smith, Unknown T, The Weeknd, Daniel Caesar et Dystopia. 

Ecoutez ici

Baile (Instrumental)

FBC, VHOOR

Sur BAILE, sorti en novembre 2021, les artistes brésiliens FBC et VHOOR puisaient dans les racines de la Miami Bass, un sous-genre du hip-hop popularisé dans les années 1980, pour livrer un projet de baile funk calibré pour les block parties des favelas, souvent illégales. Le MC et le producteur reviennent aujourd’hui avec une version instrumentale de leur projet, offrant ainsi un rendu à l’ambiance d’autant plus brute, rugueuse et festive.

Ecoutez ici

Open Space Volume 2

Figure

Le label allemand Figure dévoile le deuxième volume de sa série Open Space, offrant « des possibilités aux artistes de poursuivre librement leur créativité dans un espace totalement indéfini ». La liste des morceaux comprend des titres du prodige kenyan de l’ambient KMRU, (« In A Distant »), du multi-instrumentiste américain Laraaji (« Beloved »), du grand DJ et producteur japonais Wata Igarashi (« Our Place »), de Len Faki, fondateur de Figure (« Flew Away ») et de bien d’autres encore. « Quelle que soit leur scène ou leur origine respective, tous les artistes utilisent leur approche unique pour montrer quelque chose de profondément émotif ». 

Ecoutez ici

Rivers From Ogun

Ticora

À cheval entre la France et la Suisse, la formation Ticora est née de la rencontre entre l’organiste Cédric Schaerer et Hadrien Santos Da Silva, expert en musiques traditionnelles à travers le monde, membre du fameux collectif maloya Ti’Kaniki. A la croisée de l’afrobeat, du highlife et du jazz, leur album Rivers From Ogun navigue entre les musiques du continent africain, de l’océan indien et des Caraïbes, puisant son inspiration dans la rumba, le kompa ou le spiritual jazz comme dans le maloya. La divinité yoruba Ogun y est invoquée pour guider le groupe face à des thèmes comme les violences policières, la situation des réfugiés ou l’intolérance généralisée. 

Ecoutez ici

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé