→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Zakes Bantwini dévoile enfin le clip de « Osama »

Le titre sud-africain la plus diffusé à la radio en 2021 a enfin droit à un visuel, particulièrement cinématographique. 

Croyez-le ou non : la chanson la plus jouée sur les radios sud-africaines en 2021 n’était pas un morceau d’amapiano, et n’était même pas chantée dans une langue sud-africaine. « Osama », de Zakes Bantwini, penche plus vers la deep house qu’autre chose, un genre que le pays sait évidemment apprécier. Comme souvent à l’échelle locale, le titre s’est transformé en hit bien avant sa sortie lorsque Bantwini l’a dévoilée lors d’un live pour Kunye, le label de Shimza. Quelques mois plus tard, le morceau a été rendu disponible en tant que single pour l’album Ghetto King, et son refrain ensrocellant s’est emparé de toutes les fêtes, stations de radio et événements. Bantwini a choisi la date très significative du 31 décembre pour enfin dévoiler son clip. 

Chanson hautement spirituelle, « Osama » est interprétée par le chanteur Kasango en glossolalie, une pratique dans laquelle les gens prononcent des sons ou des mots que certains croient être une langue divine inconnue de celui qui les prononce. Dans un pays où la house music est proche d’être une religion, le ton spirituel du morceau est intensifié par l’introduction du clip, dans lequel l’acteur sud-africain John Kani parle de manière prophétique de trouver notre but, de ne jamais oublier qui nous sommes et d’être sans peur. Sans peur comme un lion, le mot « osama » faisant prétendument référence à l’animal emblématique en langue urdu… 

Ghetto King, toujours disponible sur toutes les plateformes.

Ecoutez « Osama » dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé