→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Ticora dévoile son cocktail afrobeat et maloya sur « Soledad »

Un voyage électrique entre l’Afrique, la Caraïbe et l’océan indien. 

Le groupe Ticora dévoile aujourd’hui « Soledad », leur premier morceau officiel. A la croisée de l’afrobeat, du highlife et du jazz, le morceau donne bien le ton de l’album à suivre, Rivers from Ogun. Le projet naviguera entre les musiques du continent africain, de l’océan indien et des Caraïbes, puisant son inspiration dans la rumba, le kompa ou le spiritual jazz comme dans le maloya. La divinité yoruba Ogun y sera invoquée pour guider le groupe face à des thèmes comme les violences policières, la situation des réfugiés ou l’intolérance généralisée. 

À cheval entre la France et la Suisse, la formation Ticora est née de la rencontre entre l’organiste Cédric Schaerer et Hadrien Santos Da Silva, expert en musiques traditionnelles à travers le monde, membre du fameux collectif maloya Ti’Kaniki. Alors que leurs chemins se croisent à Zurich en 2016, ils décident de former un quartet avec deux autres musiciens passionnés par la sono-mondiale : Arthur Donnot au saxophone ténor (Kuma) et Erwan Valazza à la guitare (Mohs). 

Rivers from Ogun de Ticora, disponible le 14 janvier 2022. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé