→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 3 semaines

Le jazz guérisseur du Sud‑Africain Nduduzo Makhathini

Le jazzman sud-africain Nduduzo Malhathini s’apprête à sortir son dixième album In the Spirit of Ntu, inaugurant le label Blue Note Africa.

C’est pour mettre en lumière les talents jazz du continent africain que le mythique label Blue Note Records s’est associé à Universal Music Group Africa pour créer Blue Note Africa. Pour l’inaugurer, on n’aurait pu trouver meilleur choix que la sortie du dixième album de Nduduzo Malhathini. PAM avait déjà parlé de ce pianiste visionnaire de la scène jazz en Afrique du Sud au moment de la sortie en avril 2020 de son précédent album Modes of Communication: Letters from the Underworlds.

Ce sont les Émeutes de 2021 en Afrique du Sud qui ont servi d’inspiration à l’album In the Spirit of Ntu. L’arrestation de l’ancien président sud-africain Jacob Zuma en juillet 2021, pour avoir refusé de comparaître dans le cadre d’une enquête sur des allégations de corruption le concernant, provoque alors une vague de protestations de ses partisans qui demandent sa libération. « Ce projet a été conçu pendant un moment difficile en Afrique du Sud, une période de confusion et de conflits. Ce fut une nouvelle période d’incendies, d’émeutes et de massacres. », évoque Nduduzo Malhathini qui entend guérir et apaiser grâce à ce nouvel album. « La musique que j’ai composée ne se veut pas la bande originale de ces incendies et de cette violence, ces sons font partie du discours, ils émanent de ces feux ardents jusqu’à ce que ces feux s’éteignent. Ce qui reste est ce que ces sons cherchent à restaurer. »

Nduduzo Makhathini – Amathongo (Visualizer)

« Ntu » fait donc référence à l’essence : « c’est l’endroit où réside notre être tout entier, tout y est interconnecté », est-il écrit dans les notes de la pochette de l’album. « C’est une profonde invocation du collectif », explique le jazzman sud-africain qui a puisé dans son héritage et sa connaissance des traditions zoulous pour réaliser ce disque. S’entourant de jeunes talents sud-africains – tels que la saxophoniste Linda Silkhakhane, le trompettiste Robin Fassie Kock, le vibraphoniste Dylan Tabisher, le bassiste Stephen de Souza, le percussionniste Gontse Makhene, le batteur Dane Paris et les chanteuses Omagugu et Anna Widauer – ainsi que le saxophoniste afro-américain Jaleel Shaw, le pianiste s’est inspiré des pratiques et les expériences de l’Afrique pré-coloniale pour concevoir de nouvelles façons de soigner, de ressentir et d’exister.

Le titre déjà disponible « Senze’Nina » en est le parfait exemple. Nduduzo Makhathini s’y réapproprie un chant de protestation anti-apartheid pour parler de « la reconstruction d’un homme, plus doux et sensible et aligné sur le Ntu ».


In the Spirit of Ntu sera disponible le 27 mai pour la première fois via Blue Note Africa.

À écouter dans notre playlist Songs of the Week.

Nduduzo Makhathini – Senze’ Nina (Visualizer)
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé