→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

5 albums à écouter cette semaine

Cette semaine, on retrouve l'album fusion d'Oumou Sangaré, l'hommage de Pierre Kwenders à Papa Wemba, le son explosif de KMRU et d'Aho Ssan, de la rumba congolaise à la sauce rock expérimental et le dernier projet qui marque le retour du martiniquais Kalash.

Timbuktu

Oumou Sangaré

La diva malienne Oumou Sangaré sort son dernier album Timbukutu, qui vient s’ajouter à sa discographie impressionnante. Enregistré entre la France, les Etats-Unis et le Mali, le disque est à la croisée de différents univers et différents styles : blues, folk, rock et musique traditionnelle malienne. Le titre pop « Sarama », dévoilé au moment de l’annonce de la sortie de l’album, en est le parfait exemple. La voix chaleureuse de l’icône se mêle aux sons du kamele n’goni, du djembé et de la guitare blues. Les thèmes abordés par l’artiste ne sont pas sans rappeler ceux évoqués dans son tout premier album Moussolou (une réflexion sur son pays, sur le mystère de l’existence et sur la vie des femmes africaines). « J’ai mis ma vie dans ce disque – cette vie dans laquelle j’ai connu la faim, l’humiliation de la pauvreté et la peur, et dont je tire aujourd’hui la gloire. »

Écouter ici.

José Louis and The Paradox of Love

Pierre Kwenders

PAM avait déjà évoqué un des titres du nouvel album de Pierre Kwenders, « Papa Wemba ». Comme son nom l’indique, le morceau est un hommage du cofondateur du collectif montréalais Moonshine à la grande figure de la rumba congolaise. Ayant été bercé par la musique de l’icône pendant son enfance à Kinshasa, Pierre Kwenders a souhaité lui dédier ce morceau. Un nouvel album assez personnel donc pour cette figure de l’afro-futurisme, ce qui ne l’a pas empêché d’en faire un projet collaboratif. Il a ainsi invité le multi-instrumentiste d’origine zimbabwéenne Tendai Maraire à lui prêter main forte avec qui l’artiste a l’habitude de travailler ainsi que le DJ et producteur portugais Branko, l’américano-canadien Win Butler (Arcade Fire), le DJ haïtien Michael Brun (à l’origine de « Positivo » avec J Balvin) et le DJ américain Uproot Andy (Poirier) entre autres.

Écouter ici.

Limen

KMRU & Aho Ssan

Il était l’objet d’un des récents articles de PAM, le kenyan Joseph Kamuru qui s’est emparé de la scène ambient de Nairobi fait équipe avec le compositeur d’électro Niamké Désiré, alias Aho Ssan, sous l’impulsion du Berlin Atonal où ils ont été invités pour l’édition 2021 du festival (Metabolic Rift). Le titre « Resurgence » est d’ailleurs le résultat direct de cette commission. Le son est plus explosif et saturé que ce que le petit-fils du géant de la folk kényane a l’habitude de produire. Un sentiment partagé par Aho SSan qui déclare n’avoir « jamais produit quelque chose d’aussi extrême ». Limen est d’une intensité post-apocalyptique à l’image de la pochette de l’album.

Écouter ici.

Where’s the One

Congotronics International

Where’s the One est le fruit d’une collaboration inédite entre les groupes congolais Konono N°1 et Kasai Allstars, dont la réputation n’est plus à faire, avec neuf musiciens de la scène du rock expérimental – Deerhoof, Juana Molina, Wildbirds & Peacedrums et Matthew Mehlan (Skeletons). Le titre « Banza Banza » est à écouter absolument. Congotronics international y revisite la rumba congolaise à la sauce proto-punk. Une association réussie qui voit dix chanteurs, cinq guitaristes, trois joueurs de likembe, deux bassistes et trois batteurs – initialement réunis en 2011 à l’occasion de la tournée Congotronics vs. Rockers – combiner la musique traditionnelle électrifiée des artistes congolais au rock expérimental de leurs comparses occidentaux.

Écouter ici.

Tombolo

Kalash

Le rappeur français d’origine martiniquaise Kalash dévoile son dernier projet Tombolo, plus de deux ans après la sortie de l’album Diamond Rock. S’il s’était fait discret ces dernières années, Kalash revient avec 21 nouveaux titres, sur lesquels on retrouve la crème du rap de l’hexagone avec Damso, Gazo ou encore Hamza mais aussi d’autres talents des caraïbes tels que le Jamaïcain Bounty Killer ou Prince Swanny. Dans cet album, Kalash rend aussi hommage à ces racines martiniquaises en mêlant allègrement créole et français. Bon à savoir également, Kalash sera présent samedi 16 juillet au festival de Dour.

Écouter ici.

Cette semaine est également sorti :

  • Ibtihalat de Safa
  • Stay True Sounds vol.4 de Kid Fonque
  • Cape Town Radio 2 de Kashcpt
  • Umlando EP de 9umba, Toss & Mdoovar
  • WEMA de WEMA (Penya, Msafiri Zawose, Photay)
  • Jazz is Dead Vol.11 de Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad
  • April Showers de Tobi Lou
  • The Chronicles of a Caterpillar: The Egg de V.C.R

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé