→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Moonshine vient de démonter les planches digitales du Nyege Nyege Festival

Ambassadeurs libres de la diaspora afro-mondiale, le collectif Moonshine a représenté Montréal à l’occasion de l’édition digitale du Nyege Nyege 2020.

« S’il y a bien un événement au monde dans lequel nous aimerions jouer, c’est bien le Nyege Nyege. » Les vœux Pierre Kwenders viennent d’être exaucés : lui et son collectif Moonshine ont rejoint la programmation entièrement online, du festival ougandais, cuvée 2020.

Cofondé par Pierre Kwenders en 2014, le collectif montréalais Moonshine célèbre dans la fièvre du coupé-décale, du kuduro, du gqom ou de la global bass technoïde une vision inclusive et libre de la teuf à l’africaine.

Comme son nom l’indique, le collectif réunit ses fidèles tous les samedis post-pleine lune. Fidèle au principe de l’illustre infoline, héritée de l’époque rave, le lieu n’est révélé que quelques heures avant le début de la fête, uniquement par SMS. Il s’agit des fameuses SMS for Location qui ont fait de Moonshine, en une poignée d’année, un agitateur de premier plan de la nuit à Montréal. Et bien au-delà : un rapide passage sur la Boiler Room de Bonbon Kojak devrait facilement vous convaincre.

Cette année, Moonshine a donc rejoint la grande diaspora africaine digitale du Nyege Nyege. Le percussionniste Elli Mbonda, les selectas Pierre Kwenders, San Farafina, Bonbon Kojak épaulés par la chanteuse Odile Myrtil ont représenté Montréal depuis un toit surplombant le sud-ouest de leur ville fétiche.

Collectif Mooshine, Nyege Nyege Festival 2020, worldwide.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé