→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

9 albums à découvrir cette semaine

Au programme cette semaine, Ballaké Sissoko et Bonbon Vodou reviennent aux sources, tandis que Common continue son appel à la révolution avec le volume 2 de A Beautiful Revolution. La jeune dominicaine Navy dévoile son tout premier projet, tout comme Baby Keem, accompagné sur 2 titres par son cousin Kendrick Lamar. Le Nigérian Killertunes finit par nous faire danser, et les brésiliens Deekapz et Bruna Mendez viennent épicer le tout. 

A Touma

Ballaké Sissoko

Après le succès de l’album Djourou, le virtuose malien revient pour un tête à tête intime avec sa kora, explorant sur huit titres les traditions mandingues, sa propre histoire familiale et celle du Mali, trois mémoires profondément imbriquées. « A Touma », c’est le moment qui est arrivé : « j’ai plus de cinquante ans maintenant et quand tu prends de l’âge, tu sais qu’un jour il y a certaines choses que tu ne pourras plus faire, et je voudrais que la jeune génération puisse les écouter », explique Ballaké à propos de son nouveau projet. 

Ecoutez ici

BLEU, Vol. 1

Navy

Sans surprise, les influences de Navy sont aussi variées et éclectiques que sa musique. La chanteuse dominicaine et son groupe Taste of Pluto ont toujours écouté des artistes aussi divers que Stevie Wonder, Beenie Man, Shabba Ranks, Patti Labelle ou Oasis. Ces inspirations sont toutes présentes sur ce tout premier projet BLEU, Vol.1. Sur huit titres, elle s’inscrit parfaitement dans l’ambiance néo-soul et jazzy qu’elle s’est construite, avec des références toujours présentes aux années 90, une période qu’elle affectionne particulièrement : « J’aime les couleurs, j’aime la liberté de la musique à l’époque, la danse, et la mode est très significative ».

Ecoutez ici

A Beautiful Revolution (Pt 2)

Common

Ce nouvel album du rappeur de Chicago approfondit le parti pris de l’excellent A Beautiful Revolution (Pt 1), sorti l’année dernière. Prônant une révolution douce, à base de soul, de hip-hop conscient, et d’influences jazzy, les huit titres du projet sont la nouvelle B.O. d’un renouveau, d’un espoir et d’un supplément de justice sociale et raciale. Les invités prestigieux de Common subliment son rap revendicateur, entre le saxophone nerveux de Seun Kuti sur « When We Move » ou la voix écorchée de Marcus King sur « Poetry ». 

Ecoutez ici

No Crari

OBOY

Un an après un EP nommé Mafana en référence à ses origines malgaches, OBOY dévoile l’album No Crari, porté par « TBD », un banger festif ayant tout de suite rencontré un énorme succès. Comme à son habitude, le rappeur de Villeneuve-Saint-Georges montre qu’il aime faire les choses lui-même, en livrant un opus sans aucun featuring. Du minimaliste et insolent « Louis V » au romantisme planant de « No Blata », il fait une véritable démonstration de ses talents de hitmaker, prouvant qu’il ne fait pas « crari » (semblant) quand il s’agit de musique.

Ecoutez ici

Cimetière Créole

Bonbon Vodou

Enregistré entre la France et La Réunion, battu par l’air de l’océan Indien, ce nouvel album du duotransforme la chanson française en succulence sega et maloya. Les notes d’accordéon de René Lacaille, le père d’Oriane, et la voix du légendaire Danyèl Waro subliment le souffle des orchestres en cuivres et les percussions locales, comme le kayamb. Dans ce Cimetière Créole, Bonbon Vodou « invoque les divinités occultes, danse avec elles, voyage, célèbre la vie et le moment présent, gorgé du sucre qui adoucit les moments les plus amers ».

Ecoutez ici

The Melodic Blue

Baby Keem

Sur son premier album The Melodic Blue, Baby Keem, 20 ans, originaire de Vegas, ressemble à la première écoute à une combinaison de ses plus grandes influences (Kanye West, Kid Cudi, Kendrick Lamar). Ce que les autres MCs n’ont pourtant pas, c’est le dévouement qu’a Keem à multiplier les flows au cours d’un titre, ou son don pour les changements d’instrumentaux déroutants. En dehors de son cousin Kendrick Lamar, les seuls invités de l’album sont Travis Scott (« durag activity ») et Don Toliver (« cocoa »), ce qui laisse au MC émergent la possibilité de chanter ses romances, ses cicatrices (« scars ») et même l’Afrique du Sud (« south africa »). 

Ecoutez ici

KillaXtra

Killertunes

Aux commandes de la production de cet album de 13 titres, KillaXtra voit Killertunes sortir des coulisses pour ajouter sa propre voix sur des titres comme « All Night » et « The Vibe ». Projet de beatmaker avant tout, l’album comprend également des collaborations avec la crème de l’Afrobeats nigérian et diasporique, en les personnes d’Odunsi (The Engine), Kida Kudz, Midas The Jagaban et Sha Sha, ainsi qu’une touche tropicale caribéenne de Walshy Fire, pour créer une œuvre mélodieuse qui donne à réfléchir. 

Ecoutez ici

Poly

Deekapz

Nommé en clin d’œil à la poupée Polly Pocket, que l’on peut assembler selon ses propres préférences, le nouveau projet du duo brésilien Deekapz met en valeur les multiples facettes de sa production et la diversité de ses influences musicales. A la manière du single « CROMA » dont on vous avait parlé, chaque morceau de Poly mélange plus d’un type de musique, passant de la tropical bass music à la house, au chill baile, à la trap et plus encore.

Ecoutez ici

Corpo Possível (Deluxe)

Bruna Mendez

Dans le sillon de leurs récentes sorties consacrées à la scène actuelle brésilienne, les labels 180g et Disk Union s’associent à nouveau pour exporter le second album de Bruna Mendez à l’international, deux ans après sa sortie au Brésil. Loin des standards que nous offre habituellement son pays, la jeune artiste dévoile ici un groove organique, une voix émouvante et des mélodies éthérées à travers cet album deluxe soigné au doux parfum de soul futuriste. Sous son timbre vocal déjà profond, elle pose un matelas aux textures électroniques élégantes, différenciant ce projet de ses précédents Pra Ela et O Mesmo Mar Que Nega a Terra Cede à Sua Calma.

Ecoutez ici

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé