→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Orquesta Akokán de retour avec l’album 16 Rayos
© Jacob Blickenstaff

Orquesta Akokán de retour avec l’album 16 Rayos 

Après un premier album éponyme largement salué en 2018, nommé aux Grammy ainsi qu’aux Billboard Latin Music Awards, le supergroupe américano-cubain poursuit sa conquête du monde avec un second LP sur le prestigieux label new-yorkais Daptone Records, qui fête ses 20 ans cette année. 

Lorsque Orquesta Akokán a fait son apparition sur la scène mondiale, il y a tout juste trois ans, sa vision irrésistible du vénérable mambo a remis un indéniable coup de projecteur sur la richesse de la musique cubaine. Le chanteur cubain basé à New-York José ‘Pepito’ Gómez, le producteur et multi-instrumentiste new-yorkais Jacob Plasse (Chulo Records), et l’arrangeur Michael Eckroth (originaire de Phoenix dans l’Arizona) ont uni leurs forces et leurs talents pour créer un groupe composé de musiciens soigneusement choisis parmi les meilleurs de La Havane. Premier album en espagnol pour Daptone Records, le disque éponyme d’Orquesta Akokán sorti en 2018 a rapidement convaincu un public très éclectique, aboutissant à une tournée conséquente du groupe à travers le monde, avec notamment un concert à guichets fermés au Lincoln Center de New York ou encore une venue en France remarquée (Nice Jazz Festival, Fiest’A Sète, Les Nuits de Fourvière, etc.). 

Orquesta Akokán revient aujourd’hui avec 16 Rayos, un disque enregistré dans les célèbres studios Egrem de La Havane, composé de 10 chansons originales illustrant toute la magie et la créativité de ce combo unique. Guidé par un sentiment de possibilités illimitées, l’ensemble américano-cubain continue d’explorer la riche palette de rythmes et de répertoires de l’île, repoussant les limites des conventions musicales et puisant dans des traditions folkloriques et religieuses. La profonde spiritualité des musiciens cubains, ainsi que leur connaissance des musiques traditionnelles, viennent s’agréger à la sensibilité moderne du groupe: l’album fait en effet écho à l’histoire des 16 rayons du soleil, un cadeau d’Olofi (l’une des manifestations suprêmes de la divinité dans la religion yoruba) à Obàtálá (père du ciel et créateur des corps humains) afin qu’il puisse prendre soin des enfants de la Terre. Premier single et titre d’ouverture de cet album solaire, « Mi Conga Es De Akokán » est une fusion unique du rythme folklorique de la conga de Santiago de Cuba avec la puissance des cuivres caractéristique du mambo.

16 Rayos de Orquesta Akokán, disponible le 22 octobre sur Dapton Records. 

Écoutez « Mi Conga Es De Akokán » dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé