Afro7 sort une compilation de Yaseen Mohamed, figure majeure de la musique taarab kenyane

Yaseen band on stage 1960

Un des artistes les plus novateurs de l’histoire de la musique populaire kenyane du siècle dernier.

Entre son premier disque enregistré sorti vers 1947 et son dernier single sorti au milieu des années soixante, Yaseen aurait sorti plus de 50 oeuvres (singles et albums) et tout autant de collaborations sur lesquelles il n’aurait pas été crédité.

Mohamed commence sa carrière musicale dans les années 40 alors que la musique taarab tout droit venu de son pays voisin le Zanzibar devient populaire au Kenya. Avec sa voix profonde et charismatique, la poésie swahili de Yaseen est superposée sur de puissantes percussions, auquel il intègre un clavioline (synthétiseur monophonique) et d’un taisho koto amplifié (un instrument à cordes japonais) dont Yaseen a amplement participé a populariser au Kenya.

L’omniprésence des synthétiseurs et ses influences variées, que ce soit par les musiques de films égyptiens et indiens, le rhythm and blues en passant par le jazz et la musique latine font que la musique de Yaseen ne sonne comme aucune autre musique kényane de l’époque.

Composée essentiellement de titres enregistrés dans les années 60, cette compilation est accompagnée d’un long livret racontant la vie de Yaseen Mohamed, son background musical ainsi que les débuts de l’industrie musicale kenyane.

Yaseen & Party, sortie prévu le 28 octobre sur Afro7 Records. Découvrez la pochette ci-dessous et pré-commandez le ici.

Yaseen & Party