→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Waahli, sapé comme jamais

Le rappeur canadien aux racines haïtiennes sort la vidéo de « RAD », second clip issu de son EP Soap Opera. En plus de nous l’offrir en avant-première, Waahli nous en donne quelques clés de compréhension.

Dans le cadre de son EP Soap Opera que nous avions encensé ici, Waahli Yussef propose un nouveau clip aux antipodes du précédent, le festif « Bliye Sa ». « Je voulais créer une atmosphère qui colle aux paroles. Cette fois il n’y a aucune danse, aucun sourire », explique le Montréalais. Dans cette vidéo de « RAD » co-réalisée avec Metro Creative, Waahli rappe, impassible, en se laissant bousculer par des personnages aux costumes empruntés à différentes époques qui défilent à ses côtés. « RAD signifie ‘vêtement’ en créole haïtien », nous dit-il. « Par analogie, c’est une manière de décrire comment à travers les années j’ai dû changer de vêtements pour évoluer et devenir la personne que je suis aujourd’hui. »

Pour autant, le clip ne ressemble pas à un simple défilé de mode. Avec la dignité et l’indépendance du guerrier, Waahli se refait le film de sa vie dans une conversation avec lui-même, comme dans un voyage figé à travers le temps : « je parle beaucoup de la fierté de mon héritage en tant que descendant d’origine haïtienne mais né à Montréal. Je parle de l’importance de garder cette identité, qui fait aussi partie de mon évolution et de ma personne. C’est comme un survol de ma vie, un bilan de ma naissance jusqu’à aujourd’hui. » En un peu plus de trois minutes, le Québécois multiplie les messages, immobile, tel un tableau vivant. De son solide flow de paroles en créole haïtien, Waahli chante aussi le « courage qu’il faut pour faire face à certaines situations de racisme », de la survie face aux « adversités que l’on peut rencontrer en étant noir dans un pays à prédominance blanche ». En filigrane, il y rend aussi hommage aux femmes essentielles qui ont partagé sa vie, comme sa grand-mère, sa mère ou sa tante.

En passant, le membre du crew Nomadic Massive annonce un tout nouveau single pour le 27 novembre, intitulé « More Than One Day », ainsi qu’un show virtuel avec ses musiciens le 19 novembre prochain à l’heure montréalaise. Le concert restera disponible pendant 48 heures, et vous pourrez le suivre en live ici !

L’EP Soap Opera est toujours disponible ici.

Waahli © Thanh Liem Ngo
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé