→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 1 mois

Vis‑A‑Vis : un classique du highlife ghanéen réédité

Le label canadien We Are Busy Bodies réédite l’album ultra rare et essentiel de 1977, Obi Agye Mi Dofo du groupe ghanéen de highlife Vis-A-Vis, dont l’un des membres n’était autre que la légende K. Frimpong.

Les années 70 sont une époque florissante pour l’industrie du disque au Ghana. Le highlife flirte alors avec de nombreux genres, notamment l’afrobeat et le jazz que les musiciens de Vis-A-Vis ont très vite su séduire. À la fois populaire sur scène et très demandé en studio, le groupe a sorti pas moins de treize albums entre 1975 et 1982, dont Obi Agye Me Dofo reste le plus recherché. Dirigé par le chanteur Isaac Yeboah, il se compose de Sammy Cropper à la guitare, Slim Manu à la basse et Gybson Papra à la batterie, mais aussi et surtout, Vis-A-Vis a contribué à propulser le chanteur K. Frimpong au rang des stars les plus populaires du Ghana des années 1970. Le chanteur ghanéen avait également sa propre bande de musiciens, celle des Cubano Fiestas avec qui il a enregistré le titre très populaire « Kyenkyen Bi Adi M’awu ». La chanson éponyme de l’album Obi Agye Me Dofo quant à elle, correspond exactement au moule dans lequel Frimpong a connu ses succès : un groove afrobeat chantant agrémenté de cuivres de jazz, de touches de synthétiseur cosmique et d’un solo de guitare ambulant et fascinant. 

Vis-A-Vis – « Obi Agye Me Dofo »

Obi Agye Me Dofo a été brièvement publié en tant que LP aux États-Unis en 1980, puis à nouveau en 2011 par Continental Records. Avec la présence de Frimpong, il reste parmi les disques ouest-africains les plus recherchés de l’âge d’or ghanéen, notamment parce que le highlife, signifiant « belle vie » en français, ne cesse d’inspirer la nouvelle génération qui apporte sa propre touche de modernité au genre qui fait toujours vibrer le Ghana. 

Sortie le 29 janvier 2021 via We Are Busy Bodies.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé