→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 1 mois

Nyege Nyege Tapes exhume la musique du royaume du Buganda

Le label est-africain s’apprête à sortir une compilation consacrée à cette scène musicale du XIVe siècle.

Depuis sa fondation à la fin du XIVe siècle, le royaume du Buganda a été célèbre pour la riche tradition musicale de sa cour royale. Cependant, une violente attaque contre le palais en 1966 a brusquement aboli le royaume, entraînant la mort et la fuite de nombreux musiciens royaux. Mais tout ne fût pas perdu. Dispersée dans le royaume, une équipe de vétérans et de jeunes musiciens maintient la tradition en vie. Offrant un regard transversal sur le passé et le présent, la compilation Buganda Royal Music Revival rassemble des enregistrements réalisés entre la fin des années 1940 et 1966 ainsi que des morceaux de ces artistes qui perpétuent la tradition. 

Une musique diverse et vivante, mettant en valeur des instruments qui illustrent la profondeur et la sophistication de la cour royale du Buganda. Nous sommes initiés à un éventail d’instruments et de textures, comme le bourdonnement de la lyre bugandaise (endongo) par le joueur royal contemporain Albert Bisaso Ssempeke, le xylophone akadinda résonnant avec ses 21 grandes touches en bois, les louanges agitées de Temutewo Mukasa chantées avec sa harpe (ennanga), la trompette en calebasse fabriquée à la main (amakondere), le « carillon-tambour » entenga et son ensemble de 12 tambours accordés comme le xylophone amadinda, ou les mélodies étroitement entrelacées de l’ensemble de flûtes (abalere). 

Buganda Royal Music Revival, disponible le 19 novembre sur Nyege Nyege Tapes. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé