→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Le collectif londonien Love in the Endz lance son label avec une compilation internationale
Blue Canariñho et Davia

Le collectif londonien Love in the Endz lance son label avec une compilation internationale

DJs, producteurs et animateurs de Reprezent Radio, Blue Canariñho et Davia, étendent le concept de leur émission commune, Love in the Endz, en lançant leur label éponyme accompagné d’une compilation, Amor Na Endz. PAM vous fait découvrir deux morceaux en avant-première.

Né en plein confinement, Love in the Endz est un collectif pluridisciplinaire basé à Londres et formé par le natif de Liverpool, Blue Canariñho et le Lisboète installé au Royaume-Uni, Davia. Animés par une même passion autour des rythmes issus des favelas brésiliennes et des banlieues de Lisbonne, ce qui constitue le cœur de leur show, le duo a fédéré un impressionnant panel de producteurs/DJs invités au fil des émissions, allant de Sango à Vhoor, en passant par Vanyfox parmi tant d’autres. Par ailleurs, Davia anime également sa propre émission intitulée « Na Tchada » sur la même antenne, qui se concentre quant à elle essentiellement sur la scène afro-électronique portugaise et des PALOP (Pays africains de langue officielle portugaise).

Les Kolons – Piñata (Dia)

Ce qui fait la philosophie de Love in the Endz, c’est le mélange intercontinental de sonorités et ce besoin de représenter la culture musicale qui émane de l’endroit d’où l’on est originaire, son « endz ». Pour amener ce projet à une autre échelle, les deux hommes lancent maintenant leur label et ont sollicité pas moins de 32 artistes, parmi lesquels figurent Blue et Davia eux-mêmes, pour constituer Amor Na Endz, une compilation qui réunit des producteurs des cinq continents et plus de dix pays. Le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Allemagne, l’Australie, l’Espagne, l’Italie, la France, le Portugal, la Suisse et le Royaume-Uni sont ainsi représentés par des ambassadeurs de choix. La compilation est séquencée et divisée en deux parties distinctes, « Dia » et « Noite » pour le jour et la nuit, deux ambiances déclinées en pas moins de 27 titres au total. Ce lancement ne se cantonne pas qu’à la musique, puisqu’une exposition d’art expressionniste signée Blue Canariñho se tient du 18 au 29 octobre au sein de l’Open House Hockney dans la capitale anglaise.

En attendant la sortie d’Amor Na Endz, le 29 octobre prochain, PAM vous fait découvrir deux premiers extraits en exclusivité. Le premier morceau tiré de la partie « Dia » du projet est celui du duo parisien Les Kolons formé par eMKay et Mr Meyz. « Piñata », c’est le nom de ce titre tout en élégance placé sous le signe de la bass music. Pour la partie « Noite », c’est le remuant « Dreamcast Bump » et ses percussions envoûtantes du producteur de Rome Grindalf qui vous est présenté.

Amor Na Endz, disponible le 29 octobre.

Grindalf – Dreamcast Bump (Noite)
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé