Le jazzman anglais Moses Boyd sort le sublime ‘Stranger Than Fiction’

Le batteur, producteur et compositeur Moses Boyd dévoile, « Stranger Than Fiction »un titre à la signature rythmique typiquement londonienne.

Un pied dans le grime ou la musique électronique, un pied dans le jazz et l’afrobeat, à l’image de son nouveau single « Stranger Than Fiction », Moses Boyd fait partie de ses artistes qui façonnent la nouvelle scène jazz londonienne en plein bouleversement.  

En 2015, il co-fonde avec son comparse saxophoniste Binker Golding, le projet Binker & Moses et sort trois albums, pièces maîtresses pour le développement de la nouvelle vague du jazz britannique. Depuis Moses enchaîne les collaborations, entre les tournées pour Sampha et Kelsey Lu, jusqu’aux collaborations avec Obongjayar, Ed Motta, Little Simz et Lonnie Liston Smith, jusqu’à son récent duo avec l’une des figures essentielles du Gqom, le Sud-Africain DJ Lag sur la bande originale “The Lion King: The Gift” de Beyoncé.

Indépendant dans sa musique, c’est sur son propre label Exodus qu’il sort Foosteps Of Our Fathers (2015), Rye Lane Shuffle (2016), Time & Space (2016), Absolute Zero (2017) et Displaced Diaspora (2018) tout comme ce nouvel album dont est issu ce nouveau titre.

« Stranger Than Fiction » marque une nouvelle direction dans l’univers jazz de Moses Boyd. Un titre sublime d’une force et d’une cohérence unique sur lequel le producteur emprunte au grime, à la techno ou à l’afrobeat avec une signature rythmique typiquement londonienne. Moses Boyd explique : “Nous vivons dans une époque où l’état de la politique, de l’environnement et l’actualité en général nous donne l’impression de vivre dans un monde alternatif. Et malheureusement, la vérité est souvent plus étrange que la fiction”.

Retrouvez Stranger Than Fiction dans notre playlist Noir Wave sur Spotify / Deezer.

Lire ensuite : KOKOROKO, afro-jazz à tous les étages