→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Acid Arab, Habibi Funk ou encore Retro Cassetta programmés au MOGA 2022

Acid Arab, Habibi Funk ou le digger et archiviste de cassettes Retro Cassetta… Au crépuscule de l’été marocain, le MOGA Festival revient faire frémir les rivages d’Essaouira, après trois d’années de silence. Présentations.

Après une édition 2019 réussie, promesse d’un possible avènement d’une certaine « culture des festivals électroniques » ici au Maroc, le MOGA a malheureusement posé une sourdine sur les pelouses en terrasse du Sofitel d’Essaouira, pour cause de pandémie. Qu’importe, 2022 sonne le retour de l’événement technoïde, sur les contreforts de la vieille ville. Oui les contreforts : au Royaume du Maroc, la fête se joue cachée derrière d’épaisses portes, celle d’un hôtel Golf & Spa bardé d’étoiles, à une bonne demie-heure de marche d’Essaouira.

En dehors de ce sérieux bémol d’accessibilité, l’édition 2022 s’annonce épique, et mieux ancrée dans le patrimoine électro méditéranéen. Co-fondateur du collectif ElectrAfrique, basé à Dakar, notre collaborateur Cortega sera de la party. Jannis Habibi Funk Stürtz également. Redoutable missile à tête chercheuse allemand, Jannis réédite au sein de son label éponyme – depuis plus de sept ans –, les pépites oubliées des panthéons musicaux Marocains, Soudanais, Libyens ou Algériens.

En sortie de set, Jannis aura fort à partager aux côtés d’un autre digger obsessionnel : Badr Haoutar aka Retro Cassetta. Tape addict, Badr archive, numérise et partage sur sa chaîne  YouTube les considérables héritages musicaux populaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, largement diffusés alors sur cassette audio. Entre conservation D.I.Y. et nouvelle vie pour de hits disparus, Retro Cassetta, à la tête d’un fond de plus de 2000 objets sonores sauvés, va réconcilier knowlege et dancefloor lors du MOGA 2022. 

De quoi plaire à Guido Minisky et Hervé Carvalho, binôme fondateur du collectif Acid Arab, également programmés à Essaouira à l’occasion d’un Dj set. Depuis dix piges, le groupe télescope sans complexe son référentiel club au post-chaâbi syrien, à la gasba ouest-algérienne comme au rock anatolien psyché des seventies. Il faudra particulièrement tendre l’oreille durant le mix des garçons : ils pourraient tester sur les planches du MOGA des tracks de leur troisième album, à sortir courant 2023.

Moga Festival, Essaouira, Maroc. Du 28 septembre au 2 octobre 2022.

Guido Minisky (à gauche) et Hervé Carvalho (à droite), membres fondateurs d’Acid Arab, dix ans de métissage au cœur du panarabisme électronique.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé