Mdou Moctar sort Ibitlan, deux titres pour sa bien-aimée

En pleine tournée pour défendre son dernier album en date Ilana : the Creator, le nigérien Mdou Moctar complète son œuvre avec deux nouveaux titres galvanisants.

Là où le dernier chef d’œuvre de Mdou Moctar tenait des propos relativement politiques, Ibitlan marque une petite pause pour s’adresser à sa dulcinée, à défaut de dénoncer les dirigeants de ce monde qui orchestrent la colonisation moderne, comme il nous l’expliquait dans une interview captivante : « Cette fois, c’est un morceau qui parle vraiment d’amour, nous dit-il, d’une voix candide. J’y décris ma copine, qui m’évoque une vallée avec de l’eau, des arbres, des fleurs, dans une couleur verte. Quand elle sourit, ses dents m’éblouissent comme la lumière du ciel. »

Enregistré lors des sessions d’Ilana : the Creator, « Ibitlan » est un morceau électrique de haute voltige qui n’a pas trouvé sa place sur le disque, non pas pour son côté casanova, mais pour une autre raison toute simple : « en tant que leader du groupe, j’ai décidé de ne jamais dépasser huit morceaux dans un album. En studio, on a enregistré tout ce que l’on avait, et ensuite c’est un peu comme si on tirait au sort ceux que l’on allait mettre de côté, pour les utiliser à l’occasion d’une prochaine sortie ! »  Ce titre est même devenu l’un des morceaux charnière de la tournée marathon du groupe, poussant parfois ces envolées mélodiques pendant plus de dix minutes. En face B, « Tiknass » voit la guitare électrique remplacer la voix de Mdou pour devenir la principale protagoniste d’un titre rock touareg purement instrumental, une fois n’est pas coutume.

Avis aux collectionneurs, la version vinyle qui sortira le 13 mars 2020 ne sera tirée qu’à 500 exemplaires et disponible uniquement sur la tournée et sur la page du label. Précommandez-le ici