→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Indy Dibongue, dans le sillage de l’afrobeat

Pour son second album, le guitariste camerounais Indy Dibongue nous éblouit avec Bebey Blues, mettant parfaitement jazz-rock et patrimoine africain en symbiose.

L’âme musicale de Francis Bebey incarne l’ensemble de cet album, dans lequel Indy Dibongue réarrange les œuvres, en les accompagnant de ses propres compositions. Francis Bebey représente l’un des musiciens ayant le plus marqué la musique camerounaise au XXe siècle. Profondément inspiré par Tony Allen, qui nous a malheureusement quittés en 2020, Indy Dibongue tente de rassembler différentes époques et cultures au sein de ses musiques.

Il est notamment influencé par le Cameroun et Paris, où il a été formé au sein d’une école de jazz, dédiée aux musiciens professionnels. Après avoir passé plusieurs années en tant que musicien accompagnateur, il lance son premier album, Squatting at Neverland en 2014. Son défi avec Bebey Blues ? Honorer le bel héritage musical éclectique et cosmopolite en Afrique. Un véritable hommage à Francis Bebey, qui affirmait : « L’Afrique d’aujourd’hui est au carrefour de plusieurs cultures. Nous, Africains d’aujourd’hui, nous le portons en nous. Nous sommes le dialogue Nord/Sud avant la lettre !»

L’album sortira le 1er février et sera disponible sur toutes les plateformes numériques, via Iroko Sound.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé