→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Les 11 albums à découvrir cette semaine

Au programme cette semaine : Le Ghana est à l’honneur avec un écrin de highlife du groupe Vis-A-Vis et la virtuosité du joueur de kologo Stevo Atambire. C’est aussi le grand retour de Blundetto sur des morceaux de dub à mix ouvert et la réunion de Jeff Mills et Jean-Phi Dary autour d’un projet jazz électro improvisé. En cette période difficile pour la jeunesse, quoi de mieux que la voix soul d’Arlo Parks pour incarner le spleen urbain de sa génération, et le flow détendu de Lala &ce pour retrouver le calme et la patience. On garde aussi espoir avec le renouvellement du jazz sud-africain de la compilation Indaba Is, qui s’ouvre à de nouvelles frontières musicales pour le moment inexplorées, et on s’évade à la Réunion avec l’une des rares voix féminines de maloya, la grande Christine Salem. Des messages adressés à la jeunesse, on en trouve aussi du côté des rappeurs, avec le retour de Yung L et Fredo mais aussi de la part de Nahawa Doumbia sur son album Kanawa, signifiant « ne pars pas » où elle adresse un message d’espoir à la jeunesse malienne, tout en critiquant le gouvernement ainsi que les désastres humains qui ont lieu sur le chemin de la migration.

Everything Tasteful
Lala &ce

La rappeuse franco-ivoirienne au style inimitable dévoile son premier album solo, réceptacle de ses multiples influences, passant aussi bien de Lil Wayne à la musique du village de son père. Après avoir hypnotisé les studios Colors sur son flow détendu unique, Lala &ce s’impose naturellement sur la scène rap sans brûler les étapes. Mais attention tout de même à l’eau qui dort, le calme et la patience ne sont pas incompatibles avec l’ambition.

Écoutez ici

Collapsed In Sunbeams
Arlo Parks

Son album tant attendu est à l’image de sa palette musicale : intime et ancré dans des récits à la fois personnels et universels. En somme, une musique soul poétique envahie par le spleen urbain de sa génération. Arlo Parks a la voix néo-soul bouleversante et incarne à merveille les émotions de l’âme humaine. Cette jeune prodige connaît une ascension fulgurante depuis sa prestation magique au Colors Show sur « Hurt » et ses reprises renversantes sur « Creep » de Radiohead ou « Ta Reine » d’Angèle.

Écoutez ici

Kologo
Alostmen

« Kologo », c’est le titre de l’album du groupe Alostmen, et le nom de l’instrument-roi du nord Ghana, joué par Stevo Atambire. Il est plus que jamais mis à l’honneur dans ce disque que Strut publie à l’international. Ce luth traditionnel du nord Ghana dont les Frafras se sont fait une spécialité, voilà plusieurs années que Stevo Atambire se livre à toute sorte d’expériences avec cet instrument rythmique et mélodique, capable d’accompagner celui qui le joue (et qui chante) dans les mariages, les funérailles, et dans les studios d’électro.

Écoutez ici

Obi Agye Mi Dofo
Vis-A-Vis

Le label canadien We Are Busy Bodies réédite l’album ultra rare et essentiel de 1977, Obi Agye Mi Dofo du groupe ghanéen de highlife Vis-A-Vis, dont l’un des membres n’était autre que la légende K. Frimpong. Grâce à sa présence, l’album reste parmi les disques ouest-africains les plus recherchés de l’âge d’or ghanéen, notamment parce que le highlife, signifiant « belle vie » en français, ne cesse d’inspirer la nouvelle génération qui apporte sa propre touche de modernité au genre qui fait toujours vibrer le Ghana.

Écoutez ici

Good Good Dub
Blundetto

Encore chaud des vapeurs de reggae de Good Good Things, le musicien Max Guiguet alias Blundetto revient une nouvelle fois avec Hindi Zahra et Leonardo Marques pour planter son drapeau jamaïcain. Un voyage où l’on se perd dans l’immensité sonore de ces morceaux de dub à mix ouvert, en compagnie de son acolyte Blackjoy, pour inverser le rythme et le sens des aiguilles du temps grâce aux échos de percussions, qui pénètrent notre âme et notre esprit.

Écoutez ici

Indaba Is
Compilation Brownswood Records

Le label anglais Brownswood du DJ et producteur Gilles Peterson présente Indaba Is, une compilation en hommage au jazz sud-africains actuel, réalisé entre fin juin et début juillet — à la fin du premier confinement en Afrique du Sud. Elle rassemble huit groupes emblématiques de Johannesburg; avec le spiritual jazz comme point d’ancrage évident. Mais le jazz n’est qu’un tremplin pour explorer la diversité musicale sud-africaine. Les morceaux qui composent Indaba Is propulsent huit groupes sud-africains actuels vers de nouvelles frontières musicales inexplorées. Le jazz devient alors un point de départ plutôt qu’une fin en soi.

Écoutez ici

Mersi
Christine Salem

Elle aurait pu devenir footballeuse ou « animatrice de prévention » auprès des jeunes, mais les fées de Salem ont décidé de l’emmener sur l’île de la Réunion, là où le maloya coule comme le rhum pour réparer les âmes, panser les plaies, et relier les vivants à l’invisible… et aux disparus. Christine Salem est une des rares voix féminines du maloya, portant loin ce rythme des ancêtres auxquels elle rend hommage dans son nouvel album, Mersi. Sans oublier de les transporter vers d’autres horizons, grâce à la guitare de Seb Martel et au violon de Fred Norel.

Écoutez ici

Yaadman Kingsize
Yung L

La résolution de Yung L pour cette nouvelle année 2021 ? Ne plus céder aux compromis ! Son nouvel album, Yaadman Kingsize est une véritable petite perle. La douceur de « Land of Light », dans laquelle il s’affirme « mi-homme, mi-esprit », bercera vos nuits. Dans le titre « Police & Thief », Yung L soutient le mouvement #EndSARS, contre les violences policières au Nigéria, notamment subie par la jeunesse. Quant au titre énergique « Rasta », en compagnie du fils du géant Fela Kuti, Seun Kuti, il s’agit de célébrer le mode de vie rastafari. Il y en a donc pour tous les goûts !

Écoutez ici

Kanawa
Nahawa Doumbia

L’une des chanteuses les plus populaires au Mali nous éblouit encore en 2021, avec son album Kanawa, signifiant « ne pars pas ». Elle adresse ainsi un message d’espoir à la jeunesse malienne, tout en critiquant le gouvernement ainsi que les désastres humains sur le chemin de la migration. Une véritable ode à la beauté du Mali, magnifiée par les instruments traditionnels accompagnant sa voix mélodieuse.

Écoutez ici

Money can’t buy happiness
Fredo

Fredo est un jeune rappeur de Londres qui a déjà connu le succès en 2018, avec son titre « Tables Turn ». Il nous épate avec son nouvel album Money can’t buy happiness, signifiant « l’argent ne peut acheter le bonheur ». Se lançant dans une véritable introspection dans « Biggest Mistake », il revient sur son passage en prison et sa scolarité chaotique, se demandant ainsi s’il constitue « la plus grande erreur » de sa mère. Fredo reprend aussi « Ready », le titre mythique de The Fugees, accompagné par la jolie voix de Summer Walker. Un véritable message à la jeunesse britannique, sur la simplicité comme clé du bonheur.

Écoutez ici

Counter Active
The Paradox

Jeff Mills et Jean-Phi Dary forment un nouveau projet de jazz électronique, The Paradox, faisant suite à leur rencontre lors de l’enregistrement de l’album Tomorrow Comes The Harvest du grand regretté Tony Allen. La spontanéité et le maître-mot de ce projet, dont chaque titre est une sorte de petite jam-session enregistrée en temps réel sans ordinateurs. Deux esprits à la liberté sans limite qui rappellent la richesse des créations quand elles ne font pas de compromis.

Écoutez ici

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé