→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Sur les traces de l’Edo funk nigérian avec Analog Africa

La compilation EDO FUNK Explosion Vol. 1 se concentre sur les plus grands créateurs de ce nouvel hybride de musique highlife, apparu à l’aube des années 80.

C’est à Benin City, au cœur de l’État d’Edo au sud-ouest du Nigéria, qu’un nouveau genre de musique highlife enivrante connue sous le nom d’Edo funk est né. Et ce n’est pas un hasard s’il est apparu dans l’ancien royaume du Bénin à la fin des années 70. Des musiciens de culture Edo ont commencé à fusionner leur musique highlife avec des nouvelles sonorités venues des night clubs d’Afrique de l’Ouest. Il fallait ensuite trouver quelqu’un pour canaliser cette énergie, et ce rôle a été attribué à Sir Victor Uwaifo, qui prit le parti d’ajouter des synthétiseurs et des guitares électriques délirantes pour donner cette infusion bien épicée aux notes psychédéliques nommée « Edo funk ».

Victor Uwaifo

D’autres pionniers du genre figurent sur la compilation aux côtés d’Uwaifo, notamment Akaba Man et Osayomore Joseph. Ce dernier a été le premier à apporter le son de la flûte à la musique Edo funk, sans avoir peur de dénoncer la corruption du gouvernement ou à affronter le sombre passé colonial du Nigéria. Moins ouvertement politique qu’Osayomore Joseph et moins psychédélique que Victor Uwaifo, Akaba Man a trouvé sa propre philosophie en passant par des rythmes inondés de synthétiseurs cosmiques et des paroles plus personnelles. Son succès à l’aube des années 80 le glorifie en tant qu’ambassadeur du highlife funky.

Ce qui unit finalement ces divers musiciens, c’est leur capacité à dépouiller le funk de son essence première et à l’utiliser comme base de leurs propres excursions au cœur de la culture Edo. Les douze morceaux du premier volume d’Edo Funk Explosion délivrent une expérience funky unique en son genre.

Tracklist:

1. Osayomore Joseph And The Creative Seven – Africa Is My Root

2. Akaba Man & The Nigie Rokets – Ta Gha Hunsimwen

3. Akaba Man And The African Pride – Popular Side

4. Sir Victor Uwaifo And His Titibitis – Iranm Iran

5. Sir Victor Uwaifo And His Titibitis – Sakpaide No.2

6. Akaba Man & The Nigie Rokets – Ta Ghi Rare

7. Osayomore Joseph – My Name Is Money

8. Akaba Man & The Nigie Rokets – Ogbov Omwan

9. Sir Victor Uwaifo And His Titibitis – Aibalegbe

10. Osayomore Joseph And The Ulele Power Sound – Who No Man

11. Sir Victor Uwaifo And His Titibitis – Obviemama

12. Osayomore Joseph And The Ulele Power Sound – Ororo No De Fade

La compilation EDO FUNK Explosion Vol. 1 sortira le 26 mars via Analog Africa

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé