→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

PAM Meets Suspect 95 : le FEMUA, un nouveau cap pour le président du syndicat

À Abidjan, PAM a suivi le rappeur Suspect 95 le jour de son premier concert sur la grande scène du FEMUA : un cap vers une nouvelle étape de sa carrière, à l’heure où il prépare un album avec des invités dont jusque-là il n'avait osé rêver. Une nouvelle vidéo de la série PAM Meets…

Difficile de faire plus ouvert, plus généreux, plus carré aussi. À la veille de son concert, Ange Emmanuel Gui aka Suspect 95 nous a embarqué dans sa vie d’artiste. De ses préparatifs backstage, à sa relation avec le rappeur Youssoupha, on sent dans cette vidéo réalisée par Florent de la Tullaye que le jeune homme, qui n’a pas encore 27 ans, est en train de franchir un cap crucial de sa carrière. 

Dix ans plus tôt, Suspect (son pseudo, d’après un personnage de jeu vidéo) 95 (son année de naissance) se faisait remarquer au lycée pour son flow et son art de jongler avec les mots. Mais l’enfant de Cocody est bon en maths, et prend le chemin de ceux qui vont devenir comptable. En deuxième année, il abandonne pour se lancer dans sa véritable passion : le rap ivoire. 

Il faut dire qu’il est repéré par Bebi Philip qui l’invite sur le titre « Demain t’appartient » pour soutenir la paix dans un pays qui sort de cinq années de crise politico-militaire. Suspect 95 lui emboîte le pas et suit la caravane de la paix qui le mènera aux quatre coins du pays, puis signe en 2016 sur le même label « Triomph Prod » que son « tuteur » Bebi Philip. 

Il enchaîne nombre de tubes comme « Enfant de boss, c’est boss », « Esseu c’est forcé » et poursuit son chemin vers les sommets du rap ivoire, signant en 2020 sur le label Def jam Africa d’Universal, avec là encore de nouveaux tubes à la clef comme l’égotripique « Mercon »  ou encore  « C’est dans télé » et « Fan ou amoureux » avec Josey, dont les clips réunissent chacun plusieurs millions de vues. Oui, en Côte d’Ivoire Suspect 95 n’est plus à présenter, et ses succès débordent désormais sur les pays voisins. Voilà pourquoi sa participation au FEMUA a une saveur particulière. L’intéressé assure d’ailleurs que le festival orchestré par A’salfo a une « importance monumentale » pour lui, tout comme la préparation de son nouvel album, qui va marquer un nouveau cap dans son parcours de jeune rappeur déjà ancien. 

Autant le dire, et c’est une des belles surprises de ce film : quand Suspect 95 a embarqué Florent de la Tullaye dans sa voiture, en direction de Marcory, c’était qu’un moment important pour lui était sur le point de se produire : Youssoupha, ténor du rap français désormais basé à Abidjan, le rejoignait en studio pour l’honorer d’un featuring. Un moment magique, à la veille de son concert au Femua. Il était attendu, au pied de la grande scène, par le Syndicat, un nom qui désigne l’ensemble de ses fans, comme Arafat avait sa Chine et ses Chinois. Suspect 95 a emprunté ce nom à l’univers des noushis, des balançeurs et autres apprentis qui gravitent autour des gbaka, les minibus de transport collectif. Un monde typiquement abidjanais, emblématique des débrouillards qui se battent pour gagner leur pain. Le Syndicat est d’ailleurs en transe quand entre sur scène son président. Le reste est à découvrir dans cette vidéo, Pam Meets Suspect 95 à Abidjan. 

PAM Meets est une série destinée à entrer dans l’univers d’un artiste au cours d’un jour emblématique de son quotidien en tournée, qu’il soit sur la route ou avant un concert. Dans ces quelques brefs moments, l’artiste peut librement se raconter et transmettre son expérience personnelle.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé