fbpx → Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Les meilleurs morceaux afro club de juin 2022
Sitos - Pasi Oyo

Les meilleurs morceaux afro club de juin 2022

Comme une extension écrite de notre playlist afro + club, nous avons décidé de vous présenter en détail ces titres qui, tous les mois, font le bonheur des dancefloors à l’échelle du globe. De Johannesburg à Yaoundé en passant par Accra, Kinshasa ou Lagos, cette liste non exhaustive est un tour d’horizon des sons qui nous ont fait vibrer en juin, qu’il s’agisse d’amapiano, de batida, d’afro-house, de gqom, de bass music anglaise, de deep-house ou autres expérimentations en tous genres. Un article qui se lit et qui se danse.

 

Retrouvez la sélection dans notre playlist afro + club.

VanyfoxRave no Rio

On commence le voyage en toute logique avec le prince de la batida qui, quoi qu’il fasse, a définitivement sa place dans cette rubrique. Et plutôt six fois qu’une. Tribal et groovy à souhait, « Rave No Rio » n’est qu’un banger parmi d’autres dans son nouvel EP Banzelo, une brochette de 6 morceaux personnels oscillant autour des 130 bpm, sorti sur l’écurie Moonshine. Chroniqué sur PAM, ce sans-faute est un nouveau joyau représentatif du son de Lisbonne. 

Chrisman – Lupupu

Premier single annonciateur d’un album expérimental sombre et agressif, « Lupupu » est le nouveau cauchemar du Congolais Chrisman. Sur une base rythmique résolument gqom, la tension évolue crescendo à la manière d’un slasher movie pour en faire un track d’épouvante qui marquera à jamais l’esprit du label Hakuna Kulala.  

Boddhi Satva & DJ Satelite – Sangra do Exagero (feat. Braga Havaiana)

Manifestation, le nouvel album de Boddhi Satva, est sans conteste l’évènement afro-club du mois de juin. Parmi les 31 titres qui composent ce disque marathon, « Sangra do Exagero » se démarque par son énergie contagieuse à la fois empruntée à l’afro-house et au kuduro, le Centrafricain étant ici épaulé par l’Angolais DJ Satelite, l’un des experts en la matière.

K.O.D., DJ Satelite, LiloCox – Asakhile (feat. Mandisa)

Restons chez Satelite, à l’origine d’un autre hit sur son label Seres Produções, ici rejoint par les deux autres figures incontournables que sont le Portugais LiloCox et le Zimbabwéen K.O.D. Ensemble, ils signent une petite douceur afro-house aérienne enrobée de pop, accompagnés par Mandisa, elle aussi zimbabwéenne.

Azu Tiwaline – Into the Void

La DJ et productrice franco-tunisienne donne une fois de plus un peu de matière à danser horizontalement avec « Into the Void », trip hypnotique où ses influences nord-africaines se fondent discrètement dans un brouillard dub-techno. Le titre est extrait de son EP Vesta, inspiré d’un fragment de météorite trouvé au Maroc. 

Raz & Afla – Wobaahi Hejoleman

Le crew français Mawimbi invite le duo Raz & Afla le temps de Mama Weja, un EP réussi parfaitement calibré pour les plaines ensoleillées des festivals. Sur « Wobaahi Hejoleman », le musicien ghanéen Afla Sackey et le Londonien Raz Olsher défendent leur vision psychédélique d’un genre afro-house ancré dans les traditions ouest-africaines.

DJ Black Low – Gijima (Vocal Mix)

Côté amapiano, le mois de juin est marqué par le retour du Sud-africain DJ Black Low, auteur d’un album coup de poing sur Awesome Tapes From Africa l’année dernière. Sur cet EP en forme d’épilogue le jeune producteur s’éloigne de son style acide en proposant l’inédit « Gijima », un morceau simplement sorti du moule classique du genre en apparence, mais qui cache néanmoins une profondeur et un pouvoir hypnotique indéniable. 

NATOXIE · Natoxie Ft Yozo & Ti Couby – Joncté (Koké Sal Riddim) 2022

Natoxie, Yozo, Ti Couby – Joncté

Clin d’œil au Martiniquais Natoxie qui fête son anniversaire en juillet avec une soirée parisienne qui s’annonce inoubliable. Entouré de ses potes Yozo et Ti Couby, le bandit du shatta envoie « Joncté », extrait de l’EP Koké Sal Riddim, un énième dancefloor killer en créole qui sent bon le sexe et la sueur.

Lokowat – Sem Tempo

Difficile de ne choisir qu’un titre sur l’EP Acanhado de Lokowat, producteur lisboète qui excelle dans l’art de faire entrer les sons traditionnels dans les clubs. En conciliant la valse des mélodies proches du forro à la puissance des rythmes de la batida, Lokowat se démarque sur l’entêtant « Sem Tempo », qui trouvera sa place sans difficulté dans les sets des plus grands DJs du genre. 

Moonchild Sanelly – Covivi

Phases est un album dont on revendiquait le caractère déjà indispensable dans un portrait de l’artiste, publié il y a quelques semaines. Au milieu de ce disque coloré qui varie les ambiances et les plaisirs, la rebelle sud-africaine lâche « Covivi », hymne amapiano post-covid faussement minimaliste, qui surprend par le côté addictif de son refrain et la puissance de ses basses, qui frappent fort et au bon moment.

https://www.youtube.com/watch?v=Hkqnghewzlg

Kabza de Small – BathiniSanelly (feat. Young Stunna & Artwork Sounds)

L’incontournable pionnier de l’amapiano ne montre aucun signe de fatigue sur son nouvel album King Of Amapiano II part.1, notamment marqué par l’excellent « Bathini ». Sa vibe house lo-fi et son flow lumineux font souffler un vent de fraîcheur sur ce genre populaire où créer la surprise est devenu un réel challenge. Ici accompagné des grosses têtes de l’amapiano et de la deep-house que sont Young Stunna et Artwork Sounds, Kabza de Small reste le roi et n’est pas près de céder sa couronne, comme on vous le racontait dans un récent papier. 

China Charmeleon & AndileAndy – Tunnel Vision (feat. Ziyon)

Ne l’oublions pas, le son contemporain de l’Afrique du sud, c’est aussi la deep house. China Charmeleon en est devenu l’une des locomotives grâce à l’élégance de ses remixes et productions notamment sortis chez Stay True Sounds. Avec AndileAndy, ils façonnent tous les deux un morceau aussi agréable qu’une brise en pleine canicule, à la mélodie onirique calibrée pour accueillir le chant radieux de Ziyon.

DéeRR – Senegal Bondeléne (Jersey Club mix)

Le clip de « Senegal Bondelène » était incontestablement l’une de nos claques audiovisuelles du mois de mai. Le DJ et vocaliste sénégalais Baba Sly secoue la jeunesse sénégalaise en adressant les problèmes de la rue sur un morceau intense et viscéral. C’est l’autre moitié du duo, le producteur allemand AIIOM qui signe ce puissant Jersey Club mix tout en conservant l’essence et la folie de l’original. 

DJ Danifox – Long Way Talk (Reprise)

Une fois n’est pas coutume, l’un des porte-drapeaux de la scène batida livre un EP midtempo sur Príncipe. Extrait de Dia Não Mata Dia, le morceau « Long Way Talk (reprise) » se distingue par sa texture organique, ses polyrythmies finement placées, ainsi que ses cuivres et ses flûtes mélancoliques. Un ensemble électro-acoustique qui prouve une fois de plus que Danifox n’est pas uniquement réglé sur les 130 bpm réglementaires. 

Sitos – Pasi Oyo

Protagoniste de notre dernier épisode de Off the Map, Sitos est l’ambassadeur du zagué, musique inédite made in Kinshasa née de la rage intérieure des artistes locaux. Ancien membre de gang, Sitos est aujourd’hui manœuvre le jour, chanteur la nuit. « Pasi Oyo » est son premier single futuriste et euphorique annonciateur d’un EP à venir. Explosion imminente !

Deena Abdelwahed & Basile3 – Hyaluron

Tous deux sur le label inFiné, la Tunisienne Deena Abdelwahed et le Français Basile3 s’associent le temps d’un EP. « Hyaluron » est le résultat de la collision entre les ambiances noise de l’une et le son éthéré de l’autre. Tout en clair-obscur, ce superbe morceau n’est pas sans rappeler le son de Moderat, maîtres allemands de l’electronica. 

Ahadadream – Rain Fall (feat. Mxshi Mo)

Le producteur et DJ britannique d’origine pakistanaise Ahadadream mêle les tablas avec le son des clubs anglais sur le frénétique « Rain Fall ». Pour l’occasion, il y invite le Sud-africain Mxshi Mo pour poser sa voix dans ce morceau hybride entre gqom, amapiano et UK funky.

Nick Leòn & Bitter Babe – Gøce (De Schuurman Remix)

Le duo de Miami collabore une nouvelle fois sur Delirio, EP 4 titres qui interprète à sa façon la guarracha colombienne, la raptor house vénézuélienne et le bubbling hollandais. Et puisqu’on parle de bubbling, c’est logiquement De Schuurman qui est à la manœuvre de ce remix fou.

DJ Polo – Supermalt (feat. Ramzee & Mista Silva)

À Bristol, DJ Polo est de ceux qui imaginent le futur de la musique club anglaise, souvent en avance sur son temps. Il lâche ici un hommage costaud à la boisson « Supermalt », entouré des MCs anglo-ghanéens Ramzee et Mista Silva. Une bombe UK funky à ne pas manquer.

Tribal Brothers – Formation

À Londres, LR Groove et Razzlerman sont d’autres sorciers du beat avec qui on peut s’attendre à du dancefloor-killer à chaque sortie. C’est encore le cas sur « Formation », morceau issu de l’EP éponyme, qui convoque les cultures dance d’Angleterre et d’Afrique. Un track irrésistible complètement extatique où l’on peut entendre des éléments propres à l’afro-house, au gqom et à l’amapiano, le tout branché sur un énorme sound system. 

Dj Tobzy Imole Giwa – Madira Beat (feat. Y Dollar & Oba Solomon)

On en sait peu sur le phénomène nigérian DJ Tobzy. Quelque part entre le balani show et les expérimentations de DJ Diaki, le DJ empile les samples sur ce « Madira Beat », collage nonchalant made in Lagos qui invite indéniablement à la danse. 

LORKESTRA · VIRTUOUS CIRCLE

Lorkestra – Virtuous Circle 

Le co-fondateur du collectif 99Ginger s’est lancé ce mois-ci en solo avec le lumineux Virtuous Circle, EP résolument baigné d’influences africaines. Le morceau éponyme est un bel exemple du style solaire du Parisien qui s’inspire ici de la batida des ghettos lisboètes, en utilisant la flûte comme protagoniste, à la manière d’un Pedro Da Linha. 

Hagan & Aymos – Sise Ntweni

Toujours fidèle à la lourdeur du son anglais tout en faisant honneur à ses racines africaines, l’incroyable Hagan lâche une nouvelle salve d’énergie percussive sur « Sise Ntweni ». Accompagné par le Sud-africain Aymos au chant, le producteur démontre à quel point la musique de Durban et de Johannesburg sont des influences fondatrices de sa musique. 

Krys Kofi – Ballin’ Like Embiid (Nkom Bivoué Remix)

Rarement cité lorsqu’on parle de musique afro-club, le Cameroun comporte tout de même quelques ambassadeurs discrets. Dans un style presque afrofuturiste, le producteur Nkom Bivoué remixe ici un autre Camerounais, le rappeur Krys Kofi. Il enrobe le flow du MC d’une production positive et mélodique, dans la même veine afro-house très personnelle qui rendait son album Zeun Ya Yop excitant. 

Gafacci – AbbA GG Edit

Dire que Gafacci était chaud au mois de juin serait un euphémisme. L’inarrêtable producteur ghanéen a sorti pas moins de 3 singles sur Bandcamp, dont ce remix aussi osé qu’improbable du classique « Gimme ! Gimme ! Gimme ! » d’Abba. Un mélange inédit entre asokpor et pop suédoise.

Retrouvez la sélection dans notre playlist afro + club.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé