→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Les femmes à écouter le 8 mars (et tous les autres jours)
Awori

Les femmes à écouter le 8 mars (et tous les autres jours)

En cette Journée internationale des droits des femmes, PAM vous propose une playlist dont les femmes africaines ou afro-descendantes sont les héroïnes. Un hommage aux femmes, à leurs luttes, et à leurs victoires passées et futures.

Écouter
Écoutez notre playlist en lisant sur Spotify et Deezer
Awori

Écouter la playlist Wordlwide Women

En 1910, lors de la réunion de l’internationale socialiste à Copenhague, la féministe allemande Clara Zetkin proposa de dédier un jour de l’année à la mobilisation des femmes dans le monde entier. Il s’agissait d’abord de revendiquer le droit de vote, mais aussi d’en finir avec les discriminations sexistes, notamment dans le monde du travail. Depuis cette époque, le 8 mars s’est imposé et les Nations Unies l’ont reconnu en 1977 comme la journée internationale des femmes, donnant lieu aux quatre coins de la planète à des manifestations. Et pour nous, à une playlist que nous renouvelons chaque année. Une manière de nous joindre à ce jour symbolique – sans oublier les 364 autres – où les femmes se font entendre. Celles que nous avons choisies ici, qu’elles soient d’Afrique ou des diasporas, le font en musique et représentent toutes les couleurs, toutes les manières d’être au monde, et d’être femmes. 

FKA twigs – jealousy (feat. Rema)

Certaines ont choisi de s’attaquer frontalement aux problèmes que vivent les femmes, comme Rokia Koné dans son album Bamanan (Real World). La chanteuse qui fut mariée bien trop jeune décida de voler de ses propres ailes en embrassant à Bamako une carrière d’artiste.  « La musique, explique-t’elle dans une interview à paraître bientôt sur PAM, n’empêche pas une femme de construire une vie de foyer ou d’avoir des enfants. Si un homme dit qu’il ne veut pas de moi tant que je fais de la musique, je choisis la musique, c’est ma priorité ». À bon entendeur…  D’autres, comme FKA Twigs ont décidé de rendre hommage aux douceurs de la vie, comme « une sucette goût cerise, un jus de pomme pour étancher la soif, des amis dans un parc, ta personne préférée, ou cette phrase qu’on t’a dite un jour et qui a tout changé »… autant d’images qui définissent d’après elle son dernier album caprisongs. Il y a bien sûr trop de candidates pour les faire figurer dans une seule playlist, alors nous avons décidé de nous focaliser sur des artistes qui ont sorti récemment une nouvelle œuvre ou s’apprêtent à le faire. 

La Britannique Little Simz par exemple, à l’état civil Simbi Ajikawo, qui a publié en 2021 son album Sometimes I Might Be An Introvert – un beau succès critique – dont fait partie l’hymne « Women » (feat. Cleo Sol) que vous trouverez dans la playlist. Ou encore l’étonnante pop star nigériane Ayra Starr qui a pris la responsabilité de porter haut le flambeau de sa génération avec son disque 19 & Dangerous. Voici ce qu’elle nous en a confié : « Cet album, c’est une comme une affirmation qui dit : je ne suis pas là pour jouer le rôle de quelqu’un d’autre : tu ne peux me dire qui ou comment je dois être ». Ok ? Autre phénomène de l’année écoulée, la Sud-africaine Kamo Mphela qui a électrisé son pays avec ses hits « Amanikiniki » ou « SWBL » ou encore « Nkulunkulu » qui figure dans notre playlist. La Queen de l’amapiano nous rappelait d’ailleurs qu’elle était une artiste avant tout dont le but était l’enjaillement, bien plus que tout autre « engagement ». Pas de problème, il y a dans notre sélection toute la place qu’il faut pour le fun, respiration nécessaire entre les luttes. 

Asna x anyoneID – Abissa (Official Video)

Et puis, en cette année 2022 qui a commencé sur les chapeaux de roue, les femmes font déjà parler d’elles à tous les étages. À commencer par les sœurs jumelles franco-cubaines Ibeyi qui s’apprêtent à publier leur album Spell31 mais ont déjà lancé « Made of Gold », leur single avec Pa Salieu. La diva et self made woman Oumou Sangaré, qui vient de clôturer le festival qu’elle organise chaque année dans le Wassoulou, a déjà donné un avant-goût de son nouveau disque Sarama, disque qui signe son retour chez World Circuit. Elle explique : « J’ai mis ma vie dans ce disque, cette vie où j’ai connu la faim, la pauvreté et la peur, cette vie qui m’a aussi donné la réussite ». Pongo, dont on attendait le retour, vient justement de sortir son nouveau tube en puissance, « Doudou ». Et qui sait si après le titre « SAD GIRLZ LUV MONEY », la star de la scène alternative ghanéenne Amaarae aura d’autres pépites à nous offrir, ou si la Nigériane Lady Donli nous fera à nouveau profiter de son talent pour le hip-hop et pour le R&B. Plutôt que de se poser la question, mieux vaut écouter « Vini Wé » de Leyla McCalla branché sur ses origines haïtiennes, l’électro décomplexée d’Asna en pleine fête de l’Abissa, ou le ciel d’Eesah Yasuke, la samouraï qui a grandi à Roubaix et dont PAM compte bientôt vous reparler. 

Bref, branchez-vous sur ces femmes qui bousculent les idées reçues et font avancer le débat en même temps qu’elles donnent de la visibilité à une génération qui n’a plus peur d’occuper le devant de la scène. Car si un jour comme le 8 mars permet de mesurer, en matière de droits des femmes, le chemin qu’il reste à parcourir, c’est aussi l’occasion de tirer un grand coup de chapeau à toutes celles qui font avancer la cause au quotidien.

Retrouvez toutes ces femmes dans notre playlist Worldwide Women sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé