→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Shatta Wale s’associe avec ses militants pour le clip de 'Chacha'

 

Alors que son album Wonderboy est sorti depuis octobre dernier, Shatta Wale continue à enchaîner les sorties de singles hors-projets pour le plus grand plaisir de son public.

De son vrai nom Charles Nii Armah Mensah Jr, la superstar ghanéenne qui a commencé sa carrière en 2009 compte aujourd’hui 15 projets officiels à son nom. Surnommé le African Dancehall King, il est au Ghana une personnalité sulfureuse à l’influence puissante, enchaînant les hits comme les polémiques. Il a également collaboré avec de nombreux artistes internationaux — dont une certaine Beyonce — et serait actuellement l’un des artistes dancehall avec le plus de prix au monde. 

Shatta Wale vient de dévoiler « Chacha », son dernier clip tourné à Nima, quartier d’origine du chanteur, réputé pour être l’un des plus malfamés d’Accra. Les habitants, interviewés au début du visuel, se revendiquent du « Shatta Movement », cette légion de fans qui voit en Shatta Wale un ambassadeur. Pour ce titre, l’ambassadeur en question s’est d’ailleurs entouré de ses « militants » Addi Self, Captan et Natty Lee, trois artistes émergeants signés sur son label Shatta Movement Empire. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé