La DJ italo-ivoirienne Ehua nous dévoile ses armes secrètes

À l’occasion de son passage à Paris ce vendredi, la DJ et productrice nous dévoile les morceaux qui rendent ses DJ sets si explosifs.

Ce vendredi à Paris, la gqom est à l’honneur. Cycle.s et Gqomunion joignent leurs forces le temps d’une soirée à La Station. Les deux collectifs font appel à Menzi, DJ et producteur de Durban branché avec la bande du Nyege Nyege Festival en Ouganda, ainsi qu’à « quelques énervé.e.s venu.e.s de Londres Rennes et Paris, tou.te.s gagné.e.s par une fièvre nommée ‘gqom' ».

Parmi ces « énervé.e.s », on retrouve Ehua, Italo-ivoirienne basée à Londres qui jongle avec la bass music, le gqom, la hard drum et la house music. Elle est membre de femme culture, collectif anglais qui met en avant les talents féminins et promeut l’égalité des chances. Après un premier EP très bien accueilli en 2018, la productrice a récemment participé à la superbe dernière compilation de Nervous Horizon, le label de TSVI et Wallwork.

Parce que ses DJ sets sont toujours détonants, on a demandé à Ehua de nous dévoiler quelques-unes de ses armes secrètes. Elle nous livre ainsi une sélection aussi pointue que puissante, à découvrir ci-dessous.

Le meilleur morceau pour ouvrir un DJ set ?

« A.C.I.D (Electronic Gqom Mix) » par Griffit Vigo

« J’ai ouvert mon Boiler Room avec ce titre l’année dernière. C’est un morceau de huit minutes avec une progression très lente dans lequel chaque son apporte de nouvelles textures qui évoluent et se construisent magnifiquement. C’est du gqom, mais ça se croise avec des sonorités à l’opposé du genre, j’adore ça ».

Le meilleur morceau d’un jeune producteur de Durban ?

« Dark City » par Citizen Boy

« Durban est un havre de talent brut. Je suis beaucoup d’artistes de Durban, mais je crois que ‘Dark City’ (un des derniers titres de Citizen Boy inclus dans From Avoca Hills To The World), montre vraiment la profondeur de sa recherche musicale et de son ambition. C’est un producteur tellement brillant, je suis sûr qu’il va amener le gqom à de nouveaux sommets. »

Le morceau de house music joué le plus souvent en peak time ?

« Crowd Control » par Wallwork

« C’est un morceau jamais sorti de Wallwork que j’adore mixer avec ‘My Power’ de DJ Lag. Il est très énergique et le mélange des deux – avec l’entrée fracassante de Beyonce – s’intègre incroyablement bien dans le travail. »

Le morceau de rap qui se mixe parfaitement avec un morceau de gqom ?

« Bac +12 feat. Koba LaD » par Hamza (Seb Forrester afraamix)

« J’ai récemment mixé Dark Planet de Da Soul Boyz avec un remix de Sebastien Forrester ‘Bac +12’ de Hamza en featuring avec Koba LaD dans mon dernier NTS guest mix pour re:ni et Laksa. J’ai adoré le mélange. »

Le meilleur morceau de kwaito pour faire danser les gens ?

« Famba Nawena » de Thabzen Bibo

« Je suis tombé amoureux de ce morceau il y a longtemps, en fait c’était même avant que je découvre le gqom. J’ai vu une équipe de danse française appelée Paradoxal faire une chorégraphie incroyable sur cette chanson et j’ai immédiatement accroché. Le drop est tellement énorme et ça me donne toujours envie de danser. »

Le meilleur son du moment (tous genres confondus) ?

« B2L » par KG & Scratchclart

« J’aime beaucoup cette version rafraîchissante inspirée par le gqom d’un classique de Soul II Soul. J’adore mettre ce morceau en boucle et jouer avec. C’est tellement groovy, il y a tellement d’éléments différents et c’est un classique intemporel qui fonctionne toujours sur la piste de danse ».

Les titres préférés d’Ehua ?

« Space Travelling » de Helixir, « Flowers « Andrew Ashong & Theo Parrish, « Brunk » de Randomer, « Summertearz » de Little Dragon, « 27aca » de DJ Nervoso, « Tide » de Okzharp & Manthe Ribane

« C’est une question vraiment difficile, j’ai tellement de morceaux préférés ! Cependant (sans ordre particulier), voici quelques morceaux que j’aime et qui représentent en quelque sorte les nombreuses directions que mes sets peuvent prendre. »


Voilà, maintenant que vous connaissez ses armes secrètes, il vous reste plus qu’à découvrir comment Ehua les mixent derrière les platines de La Sation.

Elle sera accompagnée de Jay Jay Revlon, Zazu, YOUNG COCONUT, AmZo et Sébastien Forrester.

Rendez-vous dès 23h15 pour une discussion ouverte au public jusqu’à minuit animée par Anna Tjé aka Anna The SuperNova, chercheuse et performeuse curate. Les deux DJ femmes du line up échangeront leurs expériences vécues dans la scène électronique à l’intersectionnalité des identités et des violences de genre et de race

Cycle.s X Gqomunion, à La Station ce vendredi 13 mars. Participez à l’événement sur Facebook et prenez vos places sur Shotgun.