Maya Kamaty et le rôle de la famille dans son nouveau clip de « Lam An Doz »

La réunionnaise Maya Kamaty dévoile la vidéo de « Lam An Doz », un titre issu de son dernier album Pandiyé.

« Lam An Doz » (qui signifie « pièces d’âmes ») parle de l’importance de la culture familiale réunionnaise, une manière pour l’artiste de remercier sa famille et son île natale mais aussi, questionne et fait réfléchir sur le rôle de la famille ; omniprésence et protection.

Maya Kamaty chante les moments de retrouvailles, les disputes, les incompréhensions, la solidarité et l’éducation que sa famille lui a donné tout comme les valeurs qui la forgent. Et dans la vidéo, on voit Maya se promener dans les sentiers qu’elle a connu adolescente à la Plaine des Palmistes, lors d’une sortie tardive d’une boite nuit ou encore au beau milieu de nul part pour enfin retrouver la sérénité du foyer afin de mieux avancer dans les brouillards de la vie.

Pandiyé est le 2e album de Maya Kamaty sorti en 2019 après Santié Papang sorti il y a cinq ans déjà. Cette absence depuis 2014 est palliée par un retour aux sources haut en couleur avec comme fond de décor l’île de la Réunion. Un album qui a été mûrement travaillé au cours d’une année suspendue dans les Cévennes (en France) où les bases de ce nouvel album furent posées. De retour à la Réunion les maquettes enregistrées deux ans plus tôt ont été retravaillées. « On voulait trouver le juste milieu entre les musiques actuelles, nos influences, et notre musique maloya » nous explique Maya lors d’une interview à l’occasion de la sortie de Pandiyé. Une créolité tantôt chantante tantôt dénonciatrice qu’on retrouve sur l’ensemble du disque.

Lire aussi : Maya Kamaty, suspendue entre les mondes