→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Jorja Smith pleure la perte d’un proche dans « Gone »

Ce titre annonce un prochain EP, Be Right Back, qui sortira le 14 mai. Elle y partage ses réflexions mélancoliques, les dédiant à toutes les personnes ressentant de la tristesse.

La jeune Britannique s’apprête à sortir son prochain projet, Be Right Back, qui signifie « Bientôt de retour » et constitue la suite de son premier album Lost & Found sorti en 2018. Son single « Blue Lights », inspirée du titre « Sirens » de Dizzee Rascal, évoquait déjà la crainte de perdre un être cher, en raison de violences policières. Désormais, son morceau « Gone » nous donne un avant-goût de ce prochain EP, qu’elle définit ainsi : « Il s’appelle “Be Right Back” parce que c’est juste quelque chose que je veux que mes fans aient en ce moment, ce n’est pas un album. » Elle poursuit : « Si j’avais besoin de faire ces chansons, alors quelqu’un a peut-être aussi besoin de les écouter. »

Jorja Smith – Gone

Dans « Gone », Jorja Smith évoque la perte d’un être cher. Nous y sentons la douleur et le poids des souvenirs qui nous hantent, suite à une disparition. « J’aime le fait que ce titre, comme toutes mes chansons d’ailleurs, soit interprété de différentes manières, en fonction des expériences des personnes qui écoutent. » Elle ajoute : « C’est juste moi qui me demande pourquoi les gens doivent nous être arrachés. » Que l’on vive un deuil ou une rupture, nous pouvons tous aisément nous reconnaître dans ce morceau profondément universel, dans lequel la chanteuse se questionne : « Dis-moi comment le monde semble danser sans toi. Dis-moi comment faire pour que mon monde continue sans toi. »

Retrouvez Jorja Smith dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Précommandez Be Right Back, avant le 27 mai.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé