→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 2 jours

DJ Khaled rend visite à Bounty Killer, Buju Banton et Capleton

L’artiste américain d’origine palestinienne sort le clip de « Where You Come From », un hommage au rastafarisme aux côtés de grands artistes jamaïcains.

L’artiste de la Nouvelle-Orléans nous dévoile son douzième album intitulé « Khaled Khaled » et sorti vendredi dernier. Il définit ce nouveau projet comme un « cadeau pour le monde », priant près de ses enfants sur la pochette de l’album, sur un tapis de prière, comme le font les musulmans, fier de son « nom » ainsi que de son « héritage ». Comme à son habitude, DJ Khaled s’entoure de nombreux artistes, dont Cardi B, Drake, H.E.R., Jay-Z, Justin Bieber, Justin Timberlake, Lil Wayne ou encore Nas.

Il consacre également tout un clip à la Jamaïque, qu’il affirme « adorer ». Réunissant pour la première fois trois grands monuments de la musique jamaïcaine sur un même disque, DJ Khaled suit finalement l’un des commandements de Capleton, selon lequel « la musique est une mission, pas une compétition ». Ils nous plongent instantanément à Kingston, dans un univers particulièrement verdoyant, le vert constituant l’une des couleurs du drapeau jamaïcain et de l’islam.

Ce morceau se veut profondément spirituel, Bounty Killer, Buju Banton et Capleton scandant : « Rastafari, toujours en sécurité. » Capleton estime d’ailleurs que sa mission consiste à « répandre la parole de Rastafari dans le monde entier et d’amener le reggae à un autre niveau », ce qui l’amène à être perçu comme un véritable guide spirituel par de jeunes rastas.

Écoutez DJ Khaled dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé