→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Zaza, la reine de l'impro des mariages comoriens

Le label Secousse remet la chanteuse twarab sous les feux de la rampe en sortant son classique « Nduzangou ».

Originaire de Djoumoichongo, ville située sur l’île de Grande Comore, Zaza Ali Mohammed aka Zaza et son compositeur de longue date Zile écrivent depuis 17 années des chansons à la demande des familles qui organisent des cérémonies twarab au sein de mariages.

En général, ces demandes sont exaucées en un rien de temps par le duo de choc. Alors que Zile met environ 20 minutes pour composer l’instrumentale, Zaza pose sa voix sans écrire un mot, juste en improvisant comme le ferait un rappeur expérimenté.

Cette maitrise de l’improvisation est en effet indispensable dans ces cérémonies twarab, où les chanteurs improvisaient des paroles, le plus souvent ironiques et pleines d’esprit, prétexte à toutes les moqueries, mais aussi, à transmettre divers messages codés aux oreilles qui savent entendre.

Mais aujourd’hui, aux Comores, les twarabs sont le plus souvent organisés dans les mariages et comportent plutôt des paroles écrites pour la circonstance.

Sortie en 2015, le titre « Nduzangou » de Zaza cumule 1,5 million de vues sur Youtube alors que 1,1 million de personnes vivent aux Comores, l’archipel situé entre la Tanzanie et Madagascar.

Qualifiée souvent comme la diva à la voix d’or, Zaza est aujourd’hui une star internationale du genre twarab et se produit dans les grandes villes de France.

« Nduzangou » de Zaza est maintenant disponible chez Secousse.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé