→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Une fois encore, Wakaliwood s’apprête à dominer le monde
Crédit photo : Wakaliwood - Crazy World

Une fois encore, Wakaliwood s’apprête à dominer le monde

Crazy World, le nouveau action-movie d’Isaac Nabwana filmé dans les studios pirates de Wakaliwood à Kampala, est à l’honneur du Festival International du Film de Toronto. Hollywood peut trembler, Wakaliwood est arrivé.

Sang de bœuf, distribution pirate, figuration assurée par tout le quartier, tubes métalliques ou poêles à frire pour faire des lance-roquettes et déconnade maximale… À Wakaliga, ghetto de la capitale ougandaise Kampala, Isaac Nabwana aka Nabwana IGG – le Tarantino de l’Ouganda – court-circuite l’industrie cinématographique. Il est responsable de la création de Wakaliwood : un studio de cinéma pirate à ciel ouvert, qui réalise, depuis plus d’une décennie, des actions-movies complètement tarés, 100 % do-it-yourself, tous joués par les habitants du quartier, farcis d’effets spéciaux infernaux.


Le teaser explosif de Who Killed Captain Alex. Ramon Film Productions.

Explosions générées par ordinateur, intrigues dignes des pires films de Chuck Norris – dont Isaac raffole –, Kung-Fu ougandais, le tout mélangé à des torrents de fausse hémoglobine… Des pépites comme Who Killed Captain Alex, TEBAATUSASULA, Bad Black ou Operation Kakongoliro! totalisent désormais sur la chaîne YouTube “Official Wakaliwood” des millions de vues.

La créativité insensée du quartier de Wakaliga rayonne désormais bien au-delà des frontières de Kampala : sélectionné par le prestigieux TIFF, le tout nouveau film d’Isaac – Crazy World –, sera présenté une semaine durant, à l’occasion de We Are One, festival en-ligne de films, aux côtés Francis Ford Coppola, Guillermo del Toro ou Jackie Chan. Tapis rouge Kampala !

Crazy World est disponible pendant une semaine sur YouTube, à l’occasion de We Are One: A Global Film Festival, depuis le 29 mai 2020.

Crédit photos : Wakaliwood

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé