fbpx → Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

(Re)vivez la 6e édition du Hip Hop Symphonique

Le 20 novembre se déroulait la 6e édition du Hip Hop Symphonique dans l’Auditorium de Radio France, à Paris. Et pour le retour du public, après une édition à huis clos, c’est à guichet fermé que Dinos, MC Solaar, Doria, Laeti, Benjamin Epps, Selah Sue et Bisso Na Bisso, ont posé leur flow. 

Accompagnés par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Dylan Corlay, et le live band The Ice Kream, les artistes invités ont pu revisiter leurs morceaux phares sur une scène à 360° : Caroline pour MC Solaar ; Bisso Na Bisso et leur chanson éponyme ; Dieu Bénisse les enfants pour la nouvelle sensation Benjamin Epps ; ou encore Rider toute la night pour Laeti, révélée dans la saison 2 de Validé.

« Dans un lieu qui est un temple où on ne joue que des symphonies, tout d’un coup il y a du rap, explique Issam Krimi. Je vois bien le symbole. Et ça me fait plaisir de me dire qu’il y a des gens qui sont venus voir Ninho ou SCH. Et quand ils reviendront, ils verront une symphonie de Mahler, [rires] ».

Cette performance grandiose est née grâce à l’ingéniosité du pianiste-compositeur-producteur Issam Krimi. Assisté par Camille Pépin, il a retravaillé l’orchestration de leurs titres pour en proposer une version purement organique. Sans machines, il marie véritablement l’esprit hip hop à la musique symphonique : « La musique est un art qui n’a évolué que par métissage. Le propre de la musique, son érudition est lié à ça, remarque Issam Krimi ».

Sur près d’une heure et demi, les performances s’enchaînent sans perdre le rythme :  les musiciens de l’Orchestre Philharmonique confèrent puissance et profondeur ;  l’esprit funk des choeurs et solos de trompette, trombone ou guitare de The Ice Kream apportent de la légèreté.

Les rappeurs et rappeuses invités ont l’attention sur eux et n’ont plus qu’à dérouler. De la force tranquille de Dinos à la fougue de Laeti, en passant par la fraîcheur de Benjamin Epps, l’émotion est palpable. Avec une symphonie au carrefour de multiples influences, parmi lesquelles le jazz le funk, la trap ou la pop, l’événement rend ses lettres de noblesse au Hip Hop. 

Pour (re)vivre cet événement, rendez-vous dès maintenant sur Mouv’ pour l’écoute intégrale. La diffusion télé est prévue pour le mois de décembre sur Canal+. 

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé