→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Il y a 1 mois

Juls invité par Sixtion pour son premier DJ set à Paris

La soirée du 27 mai organisée par le collectif de DJ Sixtion approche à grands pas, l’occasion de vous parler du producteur ghanéen Juls qui sera invité à cette occasion. Les places sont à prendre à cette adresse.

« Pour moi la musique est le reflet de notre perception des choses sur le plan sonore. Les gens jugent les autres en fonction de ce qu’ils écoutent. Mais ce n’est qu’une question d’atmosphère, de notre manière d’assimiler les choses », avait déclaré à PAM le producteur ghanéen Juls en octobre dernier à l’occasion de la sortie de son premier album Sounds of My World. « Pour moi, la musique a besoin de me faire me sentir bien et de me donner envie de la réécouter pour me remémorer les bons moments passés. »

Né Julian Nicco-Annan, l’artiste a grandi dans l’East End de Londres avant de déménager au Ghana alors qu’il est encore au collège. C’est cette double identité qui lui donne le goût de la fusion musicale si présente dans ses morceaux. « A Londres, j’ai découvert beaucoup le jazz et le reggae, des sons très éclectiques et très différents. Mon initiation à la musique africaine n’est survenue que lorsque j’ai déménagé au Ghana, à l’âge de onze ou douze ans », se remémorait Juls.

C’est en effet une caractéristique des sons produits par l’artiste ghanéen. De l’afrobeats (qu’il a découvert grâce à Daddy Lumba, Kojo Anwti, et Ebo Taylor) à l’hiplife, du baile funk au RnB, du highlife à l’amapiano, Juls refuse de se cantonner à un unique genre musical et c’est ce qui fait la richesse de Sounds of My World. « J’exprime ce que mon esprit … ce que mon univers contient sur le plan sonore. Je parle des sons et des genres musicaux que j’écoute et avec lesquels j’ai évolué et expérimenté en tant que producteur ces dernières années. », expliquait Juls.

Ce choix musical n’est pas anodin. Juls explique se sentir investi d’une mission. « Je pense que c’est important de rappeler aux gens, et surtout aux jeunes, que ce genre de musique [celle des mythiques Fela Kuti et Ebo Taylor] existe. La seule manière de la faire c’est en l’intégrant à autre chose de façon suffisamment cool pour que ça génère chez les gens l’envie d’aller plus loin et de faire leur propre recherche. »

Juls s’est fait connaître grâce à sa collaboration avec Mr Eazi en 2016 avec la sortie du titre « Bankulize » remixée par les soins du jeune producteur. Le titre propulse Mr Easi sur le devant scène de l’afro-fusion. C’est d’ailleurs sa capacité à produire des sons qui permettent à ces confrères musiciens de briller qui fait le succès de Juls, (et qui explique qu’il soit autant sollicité par des artistes de renom tels que Burna Boy, Tyler The Creator ou Stonebwoy). Ces rencontres fortuites, comme sa rencontre improbable avec le producteur de hiplife Panji Anoff, rythment la carrière de Juls.

Il sera d’ailleurs l’invité du collectif de DJ Sixtion lors de la soirée organisée le 27 mai au Nouveau Casino pour son tout premier DJ set à Paris. Il s’agit du sixième volet de « l’Episode » (le nom donné aux soirées du collectif) pour célébrer le troisième anniversaire du groupe. Une occasion à ne pas manquer pour découvrir ce producteur de sons bankus hors pair.

Prennez vos places à cette adresse.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé