→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

5 albums à écouter cette semaine

Cette semaine, la piqûre entêtante de Phelimuncasi, la réflexion sur le passage à l'âge adulte d'Obongjayar, une expérience de transe soufi guidée par Bachir Attar et un album de pure reggae signé Groundnation.

Ama Gogela

Phelimuncasi

Le trio Phelimuncasi est resté fidèle à son premier album 2013 -2019 qui avait pris d’assaut la scène gqom grâce à leur style nerveux qui mélange la musique house inspirée du kwaito avec le toyi-toyi. Pour rappel, le toyi-toyi est une danse de manifestation associée aux chants contestataires anti-apartheid du peuple sud-africain. Le titre évocateur de l’album Ama Gogela fait référence à une abeille féroce endémique de l’Afrique du Sud. 


Un choix délibéré car le groupe souhaitait produire un album nerveux qui ne puisse laisser quiconque indifférent (comme après une piqûre d’insecte). Le disque s’imprègne ainsi de la culture de l’Afrique du Sud et de ses anciennes traditions théâtrales et narratives pour faire passer la même énergie qui a fait le succès de leur premier album. On y retrouve de nombreux artistes avec le retour de DJ MP3 et DJ Scoturn, déjà présents dans 2013-2019, et d’autres musiciens locaux tels que  DJ Nhlekzin et DJ Ndakx.

Écouter ici.

Some Nights I Dream of Doors

Obongjayar

Obongjayar explore le passage à l’âge adulte dans son premier album intitulé Some Nights I Dream of Doors. Dans cet album, l’artiste d’origine nigériane basé à Londres évoque ses difficultés à réconcilier les attentes de sa famille avec ses propres limites alors qu’il réalise, devenu adulte, que ses rêves d’enfant ne sont  objectivement pas réalisables. D’autres thèmes complexes y sont abordés comme l’égocentrisme de la classe politique. L’album aux influences afrobeats, hip-hop et soul est dans la lignée de son projet précédent, Which Way is Forward ? dans lequel Obongjayar s’interrogeait sur sa propre identité et sa place dans le monde artistique. Le titre « Try », dévoilé en février dernier, met en scène l’univers surréaliste d’Obongjayar, paré tel un néo-viking africain, pour accompagner ses textes élaborés et les qualités musicales de son œuvre.

Écouter ici.

Dancing Under the Moon

The Master Musicians of Jajouka led by Bachir Attar

The Master Musicians of Jajouka led by Bachir Attar dévoile un album intense au son envoûtant et au nom évocateur de Dancing Under the Moon. Enregistré en 2019 dans les montagnes du Rif, ce projet titanesque compile neuf morceaux qui mettent en avant le style varié de Jajouka, leur village ancestral où ces musiciens légendaires se sont fait connaître. C’est en effet au pied des chaînes du Ahl Srif au nord du Maroc que cette communauté trouve ses racines. Ils se sont donnés pour mission de préserver et de faire connaître la musique traditionnelle soufi de leur village dont les origines remontent à plus de mille ans. Ce disque est une ode au mysticisme et au charme spirituelle de Jajouka.

Écouter ici.

Mr. Morale & The Big Steppers

Kendrick Lamar

Le nouvel album très attendu de Kendrick Lamar vient enfin de voir le jour. Le titre « The Heart Part 5 » et son clip deep-fake n’étaient qu’une mise en bouche pour Mr. Morale and The Big Steppers. Le rappeur originaire de Compton y aborde de nombreux sujets de société tels que le racisme et la pauvreté. Il s’articule en deux volumes de neuf titres chacun. Beaucoup d’espoirs sont placés dans ce nouvel opus qui fait suite à Damn, son précédent album récompensé par un prix Pulitzer. On retrouve de nombreux artistes de renom (qui n’ont sans doute pas dû beaucoup hésiter à attacher leur nom à ce projet) tels Beth Gibbons de Portishead, Summer Walker, Ghostface Killah, Thundercat, Baby Keem, Sampha ainsi que des producteurs comme Pharrell, Duval Timothy, the Alchemist, Beach Noise, Boi-1da, Sounwave, Dahi, FNZ, J.LBS et Bekon, etc.. Une chose est certaine, Mr.Morale et The Big Steppers devrait faire couler beaucoup d’encre.

Écouter ici.

One Rock

Groundation

Un véritable couronnement pour Groundation qui inaugure leur dixième album One rock. Ce dernier projet de neuf morceaux regorge d’arrangements sophistiqués et de mélodies émouvantes et vient s’ajouter à leur imposant répertoire.

On y retrouve d’autres figures incontournables du reggae telles qu’Israel Vibration et the Abyssinians, tous deux présents sur le titre « Original Riddim », ainsi que les Congos, qu’on peut entendre dans le morceau éponyme « One Rock ». Un pur produit reggae qui ravira très probablement les aficionados du genre.

Écouter ici.

Cette semaine est également sorti :

  • Finish the Sun par Shane Cooper
  • Brasil Novo par Various Artists
  • Kabar jako par Kabar jako
  • Stay High par Yanis Odua

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé