→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Djam Neguin imagine le futur capverdien sur « Ka Bu Squeci Tradison »

L’artiste multidisciplinaire capverdien expose sa vision de l’afro futurisme, tout en restant fidèle aux traditions, au travers du prisme de son archipel sur son dernier single.

Qu’il s’agisse de musique, de danse, de théâtre ou d’autres formes de performances, Djam Neguin s’applique toujours à valoriser la culture nationale capverdienne au travers de son art. C’est précisément ce qu’il met à l’honneur avec le clip de « Ka Bu Squeci Tradison », premier extrait de son EP de cinq titres intitulé Autofagias, qui paraîtra au cours de l’année. Signifiant littéralement « n’oubliez pas la tradition », ce manifeste envoûtant avec un pied dans l’afrobeats et un autre dans l’afrohouse met en lumière un courant que Djam Neguin compte bien porter sur ses épaules : le CV futurisme. Soit une relecture toute capverdienne du courant afrofuturiste dont en parle plus en détails son initiateur: « La proposition est de vivre le CV-Futurisme non seulement dans la musique, mais aussi dans l’audiovisuel, dans la mode, pour commencer à assumer une identité plus africaine et une nouvelle esthétique visuelle (…) Dans ce cas, appliquer au Cap-Vert ce que serait le Capverdien du futur, ce que serait le Cap-Vert du futur, et c’est un exercice d’imagination, de création, d’invention d’un collectif que nous pouvons devenir. »

Dans une interview accordée récemment au journal « Expresso das Ilhas », ce single, détaille Djam Neguin, est une sorte de rappel à l’importance de se souvenir d’où l’on vient, de se rattacher à ses racines et à ses ancêtres : « Le morceau aborde un thème central dans notre parcours en tant que peuple créole, qui est l’émigration, ce désir de partir et une relation très mystérieuse avec ce qui est au-delà de la mer. Et c’est toujours le désir de rechercher de meilleures conditions de vie, seulement ici la différence est que si dans la plupart des récits qui existent sur l’émigration l’idée est toujours d’aller vers le monde occidental européen et américain, dans cette musique le départ se fait vers un autre univers, c’est-à-dire un univers métaphysique ou même en dehors de la planète terre », explique-t-il. Au travers de différents thèmes, c’est tout cela qui se retrouvera au cœur des autres titres constituant Autofagias.

Retrouvez « Ka Bu Squeci Tradison » dans notre playlist One Dance sur Spotify et Deezer.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé