→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

L'hymne ku house angolais de DJ Havaina revisité par Daniel Haaksman

Le DJ, producteur, journaliste et patron du label Man Recordings offre un edit du tube angolais « Cazukuta » de DJ Havaiana.

Hormis le kuduro, l’Angola a toujours été un vivier bouillonnant lorsque l’on parle d’innovation musicale. La scène électronique angolaise a même donné naissance à un enfant bâtard croisé du kuduro et de l’afro-house appelé ku house, qui était très populaire au début de la décennie 2010. Ce terme relativement obscur décrit en fait des morceaux qui ont le tempo de la house, mais avec le groove et les percussions décalés du kuduro.

Sortie en 2012, « Cazukuta » de DJ Havaiana est l’un des hymnes les plus importants de la ku house et est devenu immédiatement un incontournable de la scène club angolaise. Il a notamment été repris et transformé par le MC angolais de kuduro Francis Boy pour son morceau « Itocota », qui est devenue un gros succès en Afrique lusophone ainsi qu’au Portugal.

« Cazukuta » est un mot de la langue régionale angolaise Kimbundu signifiant confusion, tourmente, désordre. C’est aussi le nom d’une dance originaire du pays, à laquelle on peut assister lors des défilés et festivités du Carnaval de Luanda. L’edit de Daniel Haaksman est un titre taillé pour les clubs et fascinant à plus d’un titre, en combinant les innovations de la dance angolaise avec une vibe qui rappelle la genèse de la scène électro de Détroit.

Daniel Haaksman - Cazukuta Edit -Man Recordings

Daniel Haaskman

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé