→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2022 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Photo @infininegatif
Il y a 1 mois

Cardozo partage sa définition explosive de la scène club globale sur un premier EP

Le label montpelliérain Monstart accueille le producteur fou Cardozo dans son catalogue avec Voice Notes, un premier EP qui décline ses influences global bass autour de samples vocaux. PAM vous invite à écouter le second single « Como é » en avant-première.

Icône de l’écurie Blanc Manioc et pilier du Limbololo Soundsystem, Cardozo partage sa vie entre Lyon et Abidjan, où il met ses talents de producteur au profit de la prolifique scène rap ivoire, en s’associant avec des gars comme Stelair, Chinois l’Apocalypse ou Oyoko Onanayo. Au détour d’une collaboration avec la Nigériane Aunty Razor ou d’une salve d’edits bien sentis sur son Bandcamp, il sort aujourd’hui son tout premier EP officiel chez Monstart, label montpelliérain qui donne depuis douze ans sa conception singulière de la musique électronique dans des évènements mêlant DJ set et performances artistiques. Sur Voice Notes, Cardozo utilise son passé d’ingénieur du son pour malmener des samples vocaux et leur donner une nouvelle vie, utilisant autotune et distorsions à l’extrême pour les placer au carrefour de ses influences.

A l’image de ses DJ sets techniques où l’on peut entendre du kuduro, du coupé décalé, du rap français et du baile funk en l’espace de cinq minutes, le producteur travaille sur le beat pour donner une vision à 360° de la scène club globale. « J’adore lier plusieurs styles pour créer quelque chose de nouveau, un autre monde », nous dit-il, « c’est ce que « Como é » représente à l’état pur ». En marge du footwork épuré de « Hiz », du parfum dancehall et grime de « Hardlibs » et du baile funk énervé de « Clap », on vous propose d’écouter « Como é », morceau qui clôture l’EP en rendant hommage au sample classique du beatbox carioca mille fois utilisé dans le baile funk, en l’accélérant et en l’utilisant dans un tout autre contexte. « Ce morceau est le summum de la rencontre entre des sonorités transatlantiques sud-américaines qu’elles soient reggaeton ou bass music, et des synthés rave que l’on retrouve dans l’EDM et l’eurodance », continue-t-il. « Ce mélange lui donne une saveur encore plus contemporaine avec cette espèce de passerelle trap à l’intérieur. »

L’EP sera disponible le 27 mai, précommandez-le ici.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé