→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Bandé-Gamboa retaillé pour le dancefloor
© Jesper

Bandé‑Gamboa retaillé pour le dancefloor

Remixés par les DJ Detroit Swindle, Poirier et Batida sous l’œil expert du producteur Guts et du label Heavenly Sweetness, la musique du Cap Vert et de Guinée Bissau de l’album Horizonte, sorti en juin dernier, prend des allures tropical-house sur un EP plutôt convaincant.

« Je ne suis pas très friand des projets de remixes souvent sans saveurs et moins séduisants que les versions originales mais pour mon projet Bandé-Gamboa, je voulais me limiter à trois remixes de premier choix », avoue le producteur Guts. Les sonorités du groupe lisboète afrodescendant Bandé-Gamboa s’offrent une seconde vie à la sauce électronique. Un choix risqué pour le DJ, qui a bien conscience que ces rééditions de musiques issues de la scène locale actuelle inondent le marché du disque, étouffent la créativité contemporaines et ne s’adressent uniquement qu’à un public occidental. D’où la volonté de ne pas s’emparer de l’album Horizonte en entier, mais d’en faire une sélection fine et éclairée : « Ma première idée et mon souhait le plus cher étaient de convaincre le duo hollandais Detroit Swindle de faire un remixe de Bandé-Gamboa ! Ils ont accepté et le résultat est juste un chef d’œuvre du genre. » 

Bandé-Gamboa – « Pé di bissilon » (Detroit Swindle Remix)

À l’origine, le disque Horizonte initié par le producteur portugais Francisco Sousa, réunit deux groupes d’artistes de la scène africaine de Lisbonne sous le nom de Bandé-Gamboa, pour célébrer gumbé et funaná, deux genre issus du patrimoine musical de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert. Ces musiques réprimés par les colons portugais sont devenues de véritables symboles de fierté nationale après l’indépendance. C’est ainsi que l’ensemble du disque original a été dédié à Amilcar Cabral, fondateur du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert qui fut assassiné en 1973, juste avant la libération de ces deux états qu’il rêvait de voir unis sous le même drapeau. Désormais, les dancefloors du monde entier pourront lui rendre hommage. Ces remixes produits par des Européens sont aussi de manière indirecte, un moyen de lutter contre l’amnésie de l’Europe face à son passé colonial. 

Sortie de l’EP Horizonte remixes le 9 décembre chez Heavenly Sweetness

Bandé-Gamboa – Horizonte – Revamping Rare Gems from Cabo Verde and Guiné​-​Bissau
Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé