→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.
Baja Frequencia explore les scènes alternatives latino-américaines
© Damien Chamcirkan

Baja Frequencia explore les scènes alternatives latino‑américaines

Le duo marseillais sort le 15 octobre son nouvel EP SudAmericat sur le célèbre label Chinese Man Records. Décollage immédiat au cœur de la scène alternative sud-américaine du neoperreo !

Après un premier EP en 2017 et un album en 2019, le duo aux productions explosives présente SudAmericat, une délicieuse bouillabaisse de beats reggaeton, baile funk, cumbia et d’influences plus acid–techno, juke et trap.  Dans ce dernier opus en forme de voyage, les producteurs marseillais rencontrent les MCs du reggaeton alternatif et des artistes LGBT+ sud-américains, dans une ambiance rave. C’est d’ailleurs lors de leur tournée en Amérique du Sud, autour d’un verre de Fernet ou d’eau de vie locale avec des artistes du cru croisés sur la route, que l’idée surgit de réunir ces collaborations exclusivement latino-américaines sur un seul et même format. Sur ces six morceaux, taillés pour le dancefloor, Baja Frequencia invite des artistes talentueux : l’argentine Chocolate Remix, revendiquée lesbienne, menant la vie dure au patriarcat et nommée par la BBC parmi les 100 femmes les plus innovantes et inspirantes du monde; Yanna, MC péruvienne au flow affuté comme une lame; Frank Takuma, MC colombien issu de la bouillonante scène hip-hop de Bogota; Faauna, duo argentin pionnier de la cumbia digitale; l’argentin Shuubass, figure de proue de la scène reggaeton underground de Buenos-Aires et le quatuor Kimbaya Ripuff de Colombie également.

Baja Frequencia – Caos Sin Respuesta feat. Yanna (Video Content)

L’EP débute avec « Tatoo », dans lequel Baja Frequencia reçoit Kimbaya Ripuff. L’impact est immédiat avec un flow dancehall séduisant et une production puissante montrant une synergie parfaite entre les deux collectifs.  Sur « Belicosa », Chocolate Remix, grande prêtresse du perreo inclusif, joue avec les stéréotypes du reggaeton sexiste, accompagnée d’un dembow particulièrement efficace.  « Dembow Pal Infierno » ouvre les portes de l’enfer pour nous convier à une danse diabolique en compagnie de Shuubass, le brillant MC, DJ et danseur issu de la scène neoperreo et activiste très dynamique de la scène reggaeton alternative argentine.  Pour la petite histoire, les Baja Frequencia ont distillé une instru mélangeant baile funk et trap qui a charmé le MC de Bogota, Frank Takuma. Ce dernier, qui baigne dans des sonorités reggaeton et dancehall, a écrit, pendant une soirée particulièrement arrosée, un texte mêlant appel à la bamboche et egotrip, en faisant référence à une célèbre marque de champagne. Le résultat est l’excellent morceau « Dom P » qui en fera vaciller plus d’un. Le titre « Caos Sin Respuesta » nous téléporte au Pérou en compagnie de la rappeuse et productrice Yanna. Elle a grandi dans les quartiers pauvres de Lima où violence, racisme et classicisme sont présents au quotidien. Sa plume délivre un message au vitriol, empreint d’engagement social et de révolte. Enfin, sur « Matraca », on retrouve le duo argentin Faauna, tauliers de la scène cumbia digitale et membres distingués de l’écurie Zizek Club qui nous propose un flow percutant sur des lyrics pour le moins mystérieux…

Pour conclure, SudAmericat débarque dans nos enceintes au bon moment pour nous injecter une bonne dose de rave tropicale et de chaleur alors que les jours raccourcissent. De Marseille à Bogota en passant par Buenos Aires, les Baja Frequencia tapent encore dans le mille avec leur cocktail détonnant d’influences latino et free party. 

Écoutez « Caos Sin Respuesta » dans notre playlist Songs of the Week sur Spotify et Deezer.

SudAmericat de Baja Frequencia, disponible le 15 octobre sur Chinese Man Records.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé