→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2021 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Les 10 albums à découvrir cette semaine

Difficile d’établir une sélection cette semaine, extrêmement riche en découvertes. Qu’il s’agisse d’albums traitant d’amour, de panafricanisme ou de spiritualité, tout le monde peut être charmé.

The American Negro
Adrian Younge

Adrian Younge se lance dans ce qu’il considère comme le projet le plus important de sa carrière avec l’album The American Negro : « The American Negro dissèque les mécanismes cachés d’une forme de racisme aveugle, utilisant la musique comme un médium capable de restaurer la dignité et l’estime de soi des Afro-Américains comme moi. » Pour cela, Adrian Younge veille à ce que soul, jazz, funk et gospel forment une véritable symbiose, en l’honneur des différentes cultures musicales afro-américaines. Il estime ainsi :  « La musique est l’une des armes les plus importantes dont nous disposons. C’est quelque chose d’intemporel et qui délivre un message d’harmonie. Les gens digèrent la musique différemment : certains refusent d’écouter ou de lire sur la politique, mais gardent leur esprit et leur cœur ouverts au son. La musique est la clé. »

Écoutez ici

Made in the Pyrex
Digga D

Considéré comme l’un des pionniers de la drill au Royaume-Uni, Digga D a été bercé dès son plus jeune âge par le reggae jamaïcain et le dancehall. Après la sortie de son single « Woi » en juillet 2020, qui lui a valu une nomination pour la Chanson de l’Année aux MOBO Awards, Digga D effectue son grand retour avec sa mixtape Made in the Pyrex, aux titres toujours engagés, à l’instar de « Clout is killing my people ».

Écoutez ici

Kaba
Pamela Badjogo

La chanteuse gabonaise revient quelques jours avant la Journée Internationale pour les Droits des Femmes pour délivrer son message féministe sur un agréable fond sonore d’afro pop. Elle demeure toujours aussi engagée, comme l’illustre parfaitement son titre « Respectez-nous » : « Eh bébé, on va se respecter, toi et moi sur un pied d’égalité. » Son album, dans lequel elle chante en plusieurs langues, est à l’image de son parcours de migration, ayant vécu au Gabon, puis au Mali, avant de s’installer dans l’Hexagone.

Écoutez ici

Red Wine Conversations
Jay Cliff

Jay Cliff se lance dans un EP particulièrement sensuel, qu’il assimile à des « conversations autour d’un vin rouge ». Ce projet semble parfaitement illustrer l’honnêteté pouvant accompagner l’ivresse, permettant un certain lyrisme. Jay Cliff est d’ailleurs accompagné par plusieurs artistes au sein de cet EP, à l’instar de Kaygee ADN, star du Sierra Leone ou encore du Canadien Töme. La voix de velours de l’artiste ghanéenne Efya est également captivante, dans le titre « No Time ». Cet album illustre ainsi à quel point les vibrations demeurent essentielles en amour.

Écoutez ici

Sounds of Africa
Soa Mattrix

Soa Mattrix met à l’honneur l’Afrique au sein de son nouvel album intitulé Sounds of Africa. Suite à la sortie de son single Uthando en 2020, ce titre se retrouve dans Sounds of Africa, sublimé cette fois-ci par les sonorités d’une guitare. Pour cet album résolument panafricain, Soa Mattrix a su réunir plusieurs artistes, à l’instar de Soulful G, de Hulumeni ou encore de Thalitha. Une véritable ode au continent.

Écoutez ici

Rhythm Spirit
Ink Project

Basé à Brighton, le producteur Jez Lloyd mène le projet Ink Project, en collaboration avec plusieurs artistes, à l’instar des chanteurs Coreysan, FiFi Rong, Yazmyn Hendrix ou encore Melanie Dymond. Le collectif poursuit donc son exploration de différents genres musicaux avec l’album Rhythm Spirit, mêlant dub, musique électronique, pop et soul. Jez Lloyd est également derrière le label Blind Colour, à l’image de cet album cosmopolite.

Écoutez ici

Yaral Sa Doom
Wau Wau Collectif

Ce collectif se lance dans son premier album, intitulé Yaral Sa Doom et mêlant dub, chants de louange soufis et jazz spirituel. Ces artistes avant-gardistes renouvellent ainsi la scène musicale sénégalaise, tout en demeurant très attachés aux traditions ouest-africaines. Rythmes électroniques, percussions et voix d’enfants y forment une harmonie surprenante.

Écoutez ici

Africa Represented
Salatiel

Salatiel se lance dans un nouvel album, intitulé Africa Represented. Suite au succès du single « Water », en compagnie de Beyoncé, ce chanteur camerounais a pu acquérir une notoriété internationale, notamment par sa participation à la bande originale du film Le Roi Lion. Son titre « Africa Represented » permet de rendre hommage à Mama Africa, tout en rappelant qu’il demeure « noir jusqu’aux os », en rappelant à quel point l’Afrique est présente dans le monde entier.

Écoutez ici

& Baga Man
Scratcha DVA

Scratcha DVA poursuit ses collaborations, suite à la sortie de son EP Drmtrk, en novembre dernier. Son nouvel EP, & Baga Man, vise à mettre en lumière les producteurs influencés par l’afro house et le dancehall. Scratchclart et Razzler Man nous ont ainsi concocté « Razzclart », au rythme particulièrement singulier, mêlant à la fois des cuivres influencées par l’amapiano, le grime, le gqom, mais aussi des percussions funky : une symbiose entre l’afro house et la gqom britannique.

Écoutez ici

Drill FR
Gazo

Après avoir collaboré avec Hamza, Jul et Kaaris, Gazo s’impose de plus en plus, intitulant tout simplement son nouvel album Drill FR. Derrière le label BSB depuis 2019, cet artiste compte bien laisser une trace au sein du rap de l’Hexagone, inspiré par ses amis, ses « gazos » de Saint-Denis. Rendant hommage à ses racines, il rappe dans « Inhumain » : « Solide, je suis sous mafé, banane plantain, je veux être patron. »

Écoutez ici

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé