→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Rap africain : six mois et 20 clips

25 artistes de tout le continent, 19 pays représentés. De la trap mise à toutes les sauces. De l’egotrip, de l’engagement, des sentiments mais surtout beaucoup de créativité. Voici la liste des clips qui nous ont marqués au cours des six premiers mois de l’année.

Les princes de la ville

Nasty C – There They Go | Afrique du Sud

Nasty c’est probablement le rappeur sud-africain le plus en vue du moment. À 23 ans et déjà deux albums en poche, le musicien de  Durban connaît désormais un rayonnement international. C’est pour fêter la signature d’un contrat avec le mythique label américain Def Jam qu’il a publié « There They Go », un son de pure trap produit par le beatmaker floridien Cxdy. Celui qui fait une apparition dans la série sud-africaine Blood & Water (Netflix) n’oublie pas d’où il vient puisque les rues de Durban constituent le décor de ce clip débordant de créativité. 

Jovi  – Mentality | Cameroun 

Dans ses paroles, Jovi mélange l’anglais, le pidgin english, le français et le douala. Il est l’un des rappeurs camerounais les plus importants de ces dernières années et sa discographie compte quatre albums studio dont God Don Kam sorti en 2019. Avec son label New Bell Music, il sort les disques de la chanteuse Reniss ou du rappeur Tata. Son dernier single « Mentality », produit par lui-même, est un freestyle percutant de bout en bout.  Le clip tourné sur les toits de Yaoundé sublime le classique « rappeur face caméra entouré de tout son crew » grâce à un beau travail de réalisation de Ndukong. 

Iba One – Ante Fakai | Mali 

Aux côtés de Sidiki Diabaté, l’incontournable producteur et joueur de kora, le rappeur malien Iba One a enchaîné les succès pendant dix années grâce à un rap mandingue innovant. Ibrahim Sissoko continue depuis en solo. L’an dernier, il a pu collaborer avec le rappeur français La Fouine pour le single « Snapper ». Dans le clip du morceau « Ante Fakai », il parcourt sa ville natale, Kayes, dans l’ouest malien, accompagné de tous ses « gladias » (abréviation de “gladiateurs” pour désigner ses fans). 

Engagés

Sarkodie & M.anifest – Brown Paper Bag  | Ghana 

En réaction aux violences policières contres les noirs aux USA, Sarkodie et M.anifest, les deux patrons et ex-rivaux du rap ghanéen, s’associent pour une satire politique qui dénonce l’esclavage, le racisme systémique, la corruption et le néo-colonialisme. Le clip est un patchwork d’images d’archives en noir et blanc illustrant les problématiques évoquées et les révoltes qui en ont surgi. En parfaite résonance avec l’actualité, il est l’un des plus marquants de ce premier semestre 2020. 

Elom 20ce – Amewuga | Togo  

Avec les visuels du rappeur et activiste togolais Elom 20ce, on n’est jamais déçu. “Amewuga” est le titre éponyme de son quatrième album, sorti en janvier dernier. La vidéo qu’il a lui-même dirigée raconte les effets dévastateurs de l’homme sur son écologie. L’intrigue se déroule en 2092 dans une ville où la pollution est à son comble et où certaines compagnies commencent à faire le commerce de l’air pur. Il s’agit du premier volet d’une trilogie. On attend avec impatience le deuxième épisode.

Muthoni Drummer Queen – Power | Kenya

La rappeuse kenyane Muthoni Drummer Queen est de retour avec “Power”, premier extrait de son prochain album, encore une fois accompagnée du tandem de beatmakers suisses GR ! et Hook. Dans le clip, elle rend un vibrant hommage à la femme africaine et kenyane sur un plan culturel, historique et même…biblique. Il débute dans un lieu historique de Nairobi, la bibliothèque McMillan,  qui reflète le passé colonial du pays. 

Le pied au plancher

Rosa Ree & Rayvanny – Sukuma Ndinga | Tanzanie

En Tanzanie, le hip hop local a pour surnom bongo flava  et sa reine n’est autre que Rosa Ree. Malheureusement en 2019, elle a subi une interdiction de pratiquer son activité de musicienne en raison d’un clip avec le Kenyan Timmy Tdat jugé “pornographique” par la censure. Sa peine est maintenant levée et son retour a été marqué par plusieurs singles dont celui-ci, en compagnie de Rayvanny, l’un des chanteurs les plus cotés à Dar Es Salam. Le clip de “Sukuma Ndinga” qui signifie “accélérer en voiture” en swahili fait la part belle à l’esthétique de l’automobile et les danseurs reproduisent les mouvements d’un conducteur au volant dans leur chorégraphie.

Darassa & Sho Madjozi – I Like It | Tanzanie, Afrique du Sud 

On reste dans l’univers du bongo flava mais on dévie un peu avec la collaboration du rappeur tanzanien Darassa et de la chanteuse et rappeuse sud-africaine Sho Madjozi. C’est avec le tube « Muziki » en duo avec son compatriote Ben Pol que Darassa s’est fait connaître dans toute l’Afrique de l’Est en 2016. De son côté, Sho Madjozi, la reine multicolore du Limpopo, sa région natale, s’est fait un nom aux USA en 2019 grâce à sa chanson dédiée au catcheur américain John Cena. Les deux se retrouvent pour le morceau ensoleillé « I Like It ». Dans le clip, réalisé par la Sud-Africaine Yoza Mnyanda, membre du groupe Darkie Fiction, les deux musiciens partent en road-trip. 

Andy S – Gbakatti | Côte d’Ivoire 

Il y a une autre femme qui ne se laisse pas rouler sur les pieds, c’est la rappeuse ivoirienne Andy S. En novembre dernier, elle a sorti un EP de 5 titres intitulé Le Rap N’a Pas De Sex. Le titre du morceau “Gbakatti”est la contraction du terme « gbaka » qui désigne les véhicules collectifs, faciles d’accès et peu chers, que l’on trouve à Abidjan et de la marque automobile de luxe Bugatti. Le clip a été dirigé par Yawphanta, un jeune réalisateur ghanéen. Andy S y est plongée dans les décors du célèbre jeu vidéo Grand Theft Auto.

Déjantés

ElGrandeToto – Mikasa | Maroc 

Depuis deux ans, ElGrandeToto, le rappeur marocain le plus streamé, enchaîne les tubes. En raison du confinement, il a dû décaler la sortie de “Caméléon”, son premier album si attendu. Début mars, le trappeur de Casablanca a dévoilé en live un premier extrait, « Mikasa », sur les ondes de la radio Skyrock dans l’émission Planète Rap de Soso Maness. Un morceau en deux parties avec d’abord un couplet incisif puis un autre plus calme, tendance Travis Scott. Une semaine plus tard, il publiait le clip un brin psychédélique dans lequel il semble obsédé par un couteau, l’arme fétiche de Mikasa Ackerman, le personnage féminin du manga L’attaque des titans qui a inspiré le titre de sa chanson. 

Falz & Ms Banks – Bop Daddy | – Nigéria, Grande-Bretagne

Pilier du rap nigérian, Falz est, souvenez-vous, celui qui en 2018 avait refait à sa sauce “This Is America” de Childish Gambino. Il s’allie cette fois-ci à la nouvelle sensation du rap anglais Ms Banks pour « Bop Daddy ». La rappeuse britanno-nigériane (« Bad B Bop »), comme Stormzy (« Vossi Bop ») ou le groupe NSG (« OT Bop ») a rendu populaire l’utilisation du mot de slang bop, qui peut caractériser une chanson dansante ou bien avoir des significations plus friponnes… Le clip, tourné en Angleterre, est pop et flashy à souhait. 

Afrique du Nord United

Didine Canon 16 & A.L.A – BLack Night | Algérie et Tunisie

Au Maghreb, il n’y a pas que les Marocains qui savent faire de la trap. En Algérie et en Tunisie, on compte aussi des rappeurs de grand talent. Alors, quand deux têtes d’affiche dans leurs pays respectifs travaillent ensemble, ça fait des étincelles. Pour cette rencontre au sommet qu’est le single « BLack Night », on a d’un côté l’Algérien Didine Canon 16 et le Tunisien A.L.A.. Un duo plus qu’un duel, même si l’un des thèmes du clip est la boxe. Il est à noter que le rappeur ivoirien Bmuxx Carter s’est servi de la même instrumentale de Josh Petruccio pour son titre « Locks ».  

Wegz & Savage Plug – Asyad El Balad | Égypte et Algérie

Autre collaboration panafricaine, le single « Asyad El Balad » de l’Algérien Savage Plug et de l’Égyptien Wegz. L’Algérois, qui porte bien son nom, lance les hostilités avec sa voix rauque et son flow tranchant. Il fait partie des rappeurs à suivre actuellement en Algérie. Vient ensuite celui qui, depuis la retraite anticipée de Marwan Pablo, est devenu le fer de lance de la scène trap égyptienne. Wegz utilise à la perfection l’autotune sur une production magnifique de son compatriote Molotof. Le clip du morceau a été tourné dans sa ville, Alexandrie. 

Détermination

Paulelson – Wave | Angola

Paulelson a été la révélation rap en Angola de l’année de l’année 2019 grâce à sa mixtape « Novo Messi ». Sur le morceau éponyme, il faisait déjà de la drill, ce genre de trap de Chicago refaçonné par les anglais puis récupéré par les USA et le monde entier, avant que tous les rappeurs de la planète ne s’y mettent à la suite de l’Américain Pop Smoke. Dans le morceau planant « Wave », le rappeur de Luanda dit son désir de ne pas laisser les médias et les jaloux l’empêcher de surfer sa vague. Le clip aux couleurs du crépuscule et tout en ralentis rend bien l’idée de solitude qui hante les paroles introspectives. 

One Lyrical – Sale Temps | Sénégal

On trouve la même volonté d’avancer dans le dernier clip du rappeur sénégalais One Lyrical. Le musicien, originaire de Pikine, s’est illustré pendant la période de confinement avec une reprise de « Joro » de Wizkid pour sensibiliser la population aux précautions nécessaires. “Sale Temps” est extrait de son album intitulé « Potentiel » et produit entièrement par le beatmaker Ozmo Beats. La vidéo a été tournée en France, à Paris et dans sa banlieue. Elle reflète les efforts de One Lyrical pour avancer dans sa carrière, entre séances de studio et interviews. 

Easy riders

Joey le Soldat – M’Yaamdab | Burkina Faso

Biberonné au rap US et français d’un côté et aux paroles des griots africains de l’autre, Joey le Soldat est un MC avec un fort intérêt pour les sujets politiques, qu’il ne se prive pas d’exprimer dans ses textes. Il a signé il y a quelques mois son retour sur le devant de la scène avec un nouvel EP à l’univers toujours aussi politisé intitulé “Faaso”. Dans le clip « M’Yaamdab », on le voit enfourcher sa moto pour emprunter les routes nocturnes sans but apparent, au rythme d’une production qui mêle beats trap et contretemps reggae. 

Tkay Maidza – Shook | Zimbabwe, Australie

La rappeuse australo-zimbabwéenne Tkay Maidza s’est fait un nom sur la scène internationale depuis 2015. Elle accompagnera cette automne l’Américaine Princess Nokia dans sa tournée européenne. Son premier single de l’année, « Shook »,  sa première sortie sur le mythique label anglais 4AD, n’est pas sans rappeler Missy Elliott. Le clip réalisé par Jenna Marsh, une collaboratrice de Nicki Minaj, se déroule dans une casse à l’ambiance proche de Mad Max. La rappeuse y ride un jet-ski. Mais en fait, il est sur une remorque. Du jamais vu !

Nix Ozay & Smith Wiz – Kindoki | République du Congo

Nix Ozay et Smith Wiz sont deux Congolais, rappeurs et beatmakers, qui font rimer le lingala, le français et l’anglais. Parfois connu sous le nom de NS Brothers, le duo mélange trap américaine et rumba congolaise. Dans le clip de « Kindoki », nom donné à la science occulte des Kongo, les deux musiciens font de la magie dans un garage moto.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé