→ Passer directement au contenu principal
The Pan African Music Magazine
©2020 PAM Magazine - Design par Trafik - Site par Moonshine - Tous droits réservés. IDOL MEDIA, une division du groupe IDOL.
Le lien a été copié
Le lien n'a pas pu être copié.

Les 10 titres qui ont secoué le rap ivoire en avril

En avril, l’actualité du rap ivoire a été agitée par la sortie du single « Africain » de MC One. Mais il ne fut pas le seul. Retour sur dix autres titres sortis le même mois, signés par les poids lourds de la scène et les valeurs montantes de l’underground. 

Didi B Ft. Lefa & H Magnum – « Assinie (Remix) » (prod. Tam Sir)

Avec « Assinie », composé par le beatmaker Tam Sir, Didi B a signé l’un des plus gros tubes ivoiriens de ces derniers mois. Alors que le groupe Kiff No Beat vient de teaser un prochain single (« La go »), le rappeur sort un remix de son hymne dédié à la ville balnéaire ivoirienne. Pour l’occasion, il a invité Lefa, ancien membre de la Sexion d’Assaut, et H Magnum, rappeur français d’origine ivoirienne. 

Ramba Junior – « Coronavirus »

La pandémie actuelle et le confinement ont incité de nombreux rappeurs ivoiriens à poster des freestyles (MC One, Ezamafuck) et à créer des morceaux en lien avec la situation (Fior de Bior, Massa King). Le jeune Ramba Junior, âgé de 9 ans, qui fait parler de lui depuis quelques jours après avoir clashé Didi B, a également agité les réseaux avec son titre « Coronavirus ». Découvert il y a quelques mois grâce à « Tu veux te blorrr », le rappeur rappelle à ses fans les gestes barrières pour limiter la propagation du virus. 

Aura Corp – « Noché »

Les artistes d’Aura Corp, le label du musicien Shado Chris, forment incontestablement l’un des crews les plus intéressants du rap ivoire. En octobre dernier, ils avaient frappé très fort grâce au morceau « Gros bolide » de D14. Avec le sombre « Noché », ils ont créé la B.O. idéale pour une virée nocturne en voiture dans Abidjan. Shado Chris et D14 excellent au chant sur le refrain, et les rappeurs J-Haine et Mr Key enchaînent les punchlines dans les couplets.

Ken Gohan – « F.W.U Freestyle » (prod. Stelair)

Entre 2012 et 2016, Ken Gohan partageait la scène avec D14 (Aura Corp) au sein du groupe 25h30. À la fois musicien et artiste visuel, il évolue depuis quelques années en solo entre rap et chant et a rejoint récemment le label GODOV. En mars dernier, son single « Daniel & Jack », qui mêlait de façon originale sonorités pop, rythmique zouglou et envolées vocales, nous avait séduits. Il est de retour avec le tout aussi entêtant « F.W.U. Freestyle » qui a été produit par Stelair. Définitivement, Ken Gohan est un artiste ivoirien à suivre de près. 

Stelair Ft. Ken Gohan & Cochi Kayachi – « Amonan »

Stelair n’est pas uniquement un très bon beatmaker, il est aussi un très bon rappeur. Il a débuté dans le même groupe que Ken Gohan et D14. En 2016, il s’est fait remarqué grâce au titre « Génération Chiller » avec Kiff No Beat. Il enchaîne depuis les singles à succès, empruntant aussi bien à l’afrobeats (« Faut parler », « Trop tard ») qu’au coupé-décalé (« Everyday »). On le retrouve dans un registre plus agressif avec le titre « Amonan », sur une rythmique popularisée ces derniers mois par le rappeur américain Pop Smoke. 

Sali – « Sur Moi » (prod. Risky Business)

Sali est une rappeuse franco-ivoirienne qui partage sa vie entre Lyon et Abidjan. Elle évolue dans un style de rap chanté entre pop, trap et RnB, sur des productions sombres et électroniques. Elle a travaillé à plusieurs reprises (« Wav », « Beautiful Gini ») avec Lala &ce, l’une des figures de la scène underground française. En 2019, son morceau « Angela » figurait sur la très bonne compilation « Comme des Nouchis vol.1 » sur laquelle l’artiste Young Nouchi a rassemblé toute la nouvelle scène rap ivoirienne. Signée récemment sur le label français Jeune à jamais (Wit., Jo le Pheno, Zuukou Mayzie), Sali vient d’enchaîner la sortie de deux excellents singles : « Recto Verso » en mars et « Sur Moi » en avril.

Ozaki – « Zlatan Ibrahimovic » (prod. Jeune Bendjoul)

Ozaki est un autre jeune rappeur ivoirien que l’on avait découvert grâce à la compilation « Comme des Nouchis Vol.1 » avec le morceau « Zlatan Ibrahimovic ». Originaire de la ville de Grand-Bassam, dans le sud de la Côte d’Ivoire, il a commencé le beatmaking et le rap à l’âge de 10 ans. Il produit une trap inspirée des rappeurs américains comme Young Thug ou Future, et de Kiff No Beat. Il fait partie du collectif « Le Côté Sud » qui réunit des beatmakers, des rappeurs, des photographes et des vidéastes. Après quelques mois d’attente, Ozaki publie enfin le clip dédié à l’ancien joueur du Paris-Saint-Germain. L’instrumental de la chanson a été composé par le talentueux Jeune Bendjoul, beatmaker génial qui collabore régulièrement avec Widgunz.

Fireman – « Gangaba » (prod. Mr Béhi)

Âgé de 28 ans et originaire du quartier de Cocody à Abidjan, le rappeur Fireman n’est plus un débutant. Il appartient depuis 2017 au trio SVBV qu’il forme avec le beatmaker Mr Béhi et le rappeur Iperkut. En 2019, l’album du groupe, intitulé « Dephvnce », rassemblait bon nombre d’artistes du rap et de la scène urbaine de Côte d’Ivoire (Kadja, D14, Chinois l’Apocalypse). On retrouve aujourd’hui le flow solide de Fireman mais en solo avec « Gangaba », premier extrait du projet Firetelli 2, à venir prochainement. A noter également son apparition sur le très bon « A cause de toi » d’El Chvpo aux côtés de Lil Jay.

Grand Kalli Ft. Mr YUNG – « Nous On Connaît Ça »

Grand Kalli est un rappeur originaire de Bonoua, dans le sud de la Côte d’Ivoire. Inspiré par le rap français, il commence à rapper en 2016 et s’y met sérieusement après son installation à Abidjan. « Nous On Connaît Ça » constitue son plus gros single à ce jour. Le titre mêle habilement trap et rythmique africaine. Pour l’occasion, il a invité un autre espoir du rap ivoire, à savoir Mr YUNG que l’on avait découvert l’an dernier grâce à « Fuck It » en featuring avec Chinois l’Apocalypse. 

Diane Dddd – « Pansement » (prod. 2050 Millions)

On termine avec Diane Dddd, une rappeuse-chanteuse ivoirienne surdouée de 19 ans, installée à Dakar, et figure de la scène Soundcloud. En marge de ses études de médecine, elle publie régulièrement des morceaux où elle pose sa voix sur des instrumentaux très variés en collaboration avec les rappeurs ivoiriens underground. Au début du mois d’avril, son morceau « Confessions » figurait sur la compilation du rappeur Himra. Quelques jours plus tard, elle publiait le projet « Allo Dr » qui rassemble plusieurs morceaux qui traînaient dans son téléphone, dont l’excellent « Pansement ». Ce morceau qui sample « Allo Maman Bobo » du chanteur français Alain Souchon a été produit par son mentor, le beatmaker-rappeur ivoirien 2050 Millions. Médecin ou musicienne à succès, quoiqu’elle choisisse, Diane Dddd sera là pour nous guérir. 

Découvrez également les 10 titres qui ont secoué le rap ivoire en mars.

Chargement
Confirmé
Chargement
Confirmé