Kojey Radical embarqué dans une soirée rétro dans le clip ‘Cashmere Tears’

Réalisé par l’artiste lui-même et Charlie Di Placido, le même duo derrière l’étouffant (et excellent) visuel de « 20/20 », sorti en septembre, le clip met en scène une soirée vintage tout en strass et paillettes, Kojey Radical dansant avec humour et auto-dérision.

« Cashmere Tears » est le titre éponyme de son dernier EP 10 titres, salué par la critique pour son originalité. De fait, Kojey Radical, de son vrai nom Kwadwo Adu Genfi Amponsah, brise les codes de la scène grime et rap anglaise. Ayant étudié à la London College of Fashion, il est également designer et sa musique, accompagnée par une esthétique très maîtrisée, se veut être entre le « hip-hop alternatif, le grime et le spoken word ». La poésie et l’écriture jouent un rôle majeur dans l’œuvre de Kojey : ses textes parlent de dépression, de solitude, de santé mentale et font également référence à l’afrocentrisme, un autre thème important pour le lyriciste d’origine ghanéenne. Encore présenté comme un artiste émergeant, sa notoriété grandit de plus en plus et l’ont amené à collaborer avec Mahalia ou Amaarae.

Cashmere Tears, sorti sur Asylum Records UK est à découvrir ici. Kojey Radical est programmé jeudi 31 octobre au Pitchfork Music Festival, Paris.